×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 41.49

Genèse 41.49 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Genèse 41.49  Joseph amassa du blé, comme le sable de la mer, en quantité si considérable que l’on cessa de compter, parce qu’il n’y avait plus de nombre.

Segond dite « à la Colombe »

Genèse 41.49  Joseph amassa du froment comme le sable de la mer ; la quantité en était si considérable que l’on cessa de compter, parce que c’était impossible.

Nouvelle Bible Segond

Genèse 41.49  Joseph amassa du blé comme le sable de la mer ; la quantité en était si considérable qu’on cessa de compter, parce que c’était impossible.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Genèse 41.49  Joseph amassa du blé, comme le sable de la mer, en quantité si considérable que l’on cessa de compter, parce qu’il n’y avait plus de nombre.

Segond 21

Genèse 41.49  Joseph amassa du blé comme le sable de la mer : en quantité si considérable que l’on cessa de compter parce qu’il n’y avait plus de nombre.

Les autres versions

Bible du Semeur

Genèse 41.49  Il entreposa du blé en aussi grande quantité que le sable de la mer ; il y en avait tant que l’on cessa d’en faire le compte, car cela dépassait toute mesure.

Traduction œcuménique de la Bible

Genèse 41.49  Puis Joseph accumula du froment en quantités énormes, tel le sable de la mer, au point qu’il cessa d’en faire le compte, car ce n’était plus mesurable.

Bible de Jérusalem

Genèse 41.49  Joseph emmagasina le blé comme le sable de la mer, en telle quantité qu’on renonça à en faire le compte, car cela dépassait toute mesure.

Bible Annotée

Genèse 41.49  Et Joseph amassa du blé comme le sable de la mer, en si grande quantité qu’on cessa de compter, parce qu’il était sans nombre.

John Nelson Darby

Genèse 41.49  Et Joseph amassa du blé, comme le sable de la mer, une immense quantité, jusqu’à ce qu’on cessa de compter, parce qu’il était sans nombre.

David Martin

Genèse 41.49  Ainsi Joseph amassa une grande quantité de blé, comme le sable de la mer ; tellement qu’on cessa de le mesurer, parce qu’il était sans nombre.

Osterwald

Genèse 41.49  Et Joseph amassa une grande quantité de froment, comme le sable de la mer ; tellement qu’on cessa de le compter, parce qu’il était sans nombre.

Auguste Crampon

Genèse 41.49  Joseph amassa du blé comme le sable de la mer, en si grande quantité, qu’on cessa de compter, parce qu’il était sans nombre.

Lemaistre de Sacy

Genèse 41.49  Car il y eut une si grande quantité de froment, qu’elle égalait le sable de la mer, et qu’elle ne pouvait pas même se mesurer.

André Chouraqui

Genèse 41.49  Iosseph accumule le froment comme le sable de la mer, tant et plus, jusqu’à cesser de compter, oui, sans nombre !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Genèse 41.49  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Genèse 41.49  וַיִּצְבֹּ֨ר יֹוסֵ֥ף בָּ֛ר כְּחֹ֥ול הַיָּ֖ם הַרְבֵּ֣ה מְאֹ֑ד עַ֛ד כִּי־חָדַ֥ל לִסְפֹּ֖ר כִּי־אֵ֥ין מִסְפָּֽר׃

Versions étrangères

New Living Translation

Genèse 41.49  After seven years, the granaries were filled to overflowing. There was so much grain, like sand on the seashore, that the people could not keep track of the amount.