Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / 2 Chroniques 8.1     

2 Chroniques 8.1
Vigouroux


Travaux de construction de Salomon

1 Après vingt années, que Salomon employa à bâtir le temple du Seigneur et son palais,[8.1 Voir 3 Rois, 9, 10.]
2 il fit bâtir et fortifier les villes qu’Hiram lui avait données, et y établit des enfants d’Israël.[8.2 Comme nous l’avons déjà remarqué, bâtir signifie quelquefois rebâtir, faire des agrandissements, des embellissements.]
3 Il alla aussi à Emath de Suba, et en prit possession.[8.3 Emath-Suba ou Soba est, d’après l’opinion la plus commune, la ville d’Emath (voir 2 Rois, 8, 9), désignant ici le royaume dont cette ville était la capitale.]
4 Puis il bâtit Palmyre dans le désert, et encore plusieurs autres villes (très fortifiées) dans le pays d’Emath.[8.4 Palmyre. Voir 3 Rois, note 9.18.]
5 Il bâtit aussi Béthoron, tant la haute que la basse, villes murées, qui avaient des portes, des barres (verrous) et des serrures ;[8.5 Les deux Béthoron, placées à l’entrée des défilés qui conduisaient dans le pays des Philistins et en Egypte, étaient pour cette raison très importantes.]
6 et encore Balaath, et toutes les places très fortes qui lui appartenaient, et toutes les villes des chars (quadrige) et de(s) cavaliers (la cavalerie). Enfin Salomon bâtit tout ce qu’il lui plut, tant dans Jérusalem que sur le Liban, et dans toute l’étendue de ses Etats.[8.6 Les villes des quadriges. Voir 2 Paralipomènes, 1, 14. ― Balaath ou Baalath, ville de la tribu de Dan.]
7 Tout le peuple qui était resté des Héthéens, des Amorrhéens, des Phérézéens, des Hévéens et des Jébuséens, qui n’étaient pas de la race d’Israël
8 mais qui étaient les enfants ou les descendants de ceux que les Israélites n’avaient pas fait mourir, Salomon se les rendit tributaires, comme ils le sont encore aujourd’hui.
9 Il n’employa aucun des fils d’Israël comme esclaves pour les travaux du roi ; mais ils furent des hommes de guerre, et commandants des armées, des chars (ses quadriges) et des cavaliers.
10 Or tous les principaux officiers (princes) de l’armée du roi Salomon montaient un nombre de deux cent cinquante ; ils avaient à instruire le peuple.[8.10 Instruisaient, etc. ; c’est-à-dire dirigeaient le peuple dans les travaux, ou d’après le texte hébreu, lui commandaient, le gouvernaient.]
11 Salomon fit passer la fille du (de) Pharaon de la ville (cité) de David dans la maison qu’il lui avait bâtie ; car il dit : Ma femme n’habitera pas dans la maison de David, roi d’Israël, parce qu’elle a été sanctifiée par le séjour de l’arche du Seigneur.[8.11 Voir 3 Rois, 3, 1.]
12 Alors Salomon offrit des holocaustes au Seigneur sur l’autel qu’il lui avait élevé devant le vestibule (portique),
13 pour y offrir chaque jour des sacrifices selon l’ordonnance de Moïse, les jours de sabbat, les premiers jours du mois (aux calendes), les trois grandes fêtes de l’année, savoir : celle (la solennité) des azymes, celle des semaines et celle des tabernacles.[8.13 Aux calendes, au commencement du mois, à la nouvelle lune. ― A la solennité des azymes, Pâques ; à la solennité des semaines, Pentecôte.]
14 Et il établit, selon l’ordre prescrit par David son père, les traditions et le ministère des prêtres ; et les Lévites suivant leur ordre, pour louer Dieu et pour servir devant les prêtres, observant les cérémonies propres à chaque jour ; et les portiers placés à chaque porte suivant leurs classes ; car c’est ainsi que l’avait réglé David, (l’) homme de Dieu.
15 Les prêtres et les Lévites n’omirent rien, et ne firent aussi rien au-delà de tout ce que le roi avait ordonné, et de ce qui regardait la garde du trésor.
16 Salomon avait préparé (eut) toutes les dépenses (préparées), depuis le jour où il commença à jeter les fondements du temple, jusqu’au jour où il l’acheva.
17 Ensuite il alla à Asiongaber et à Aïlath, sur le bord de la mer Rouge, dans le pays d’Edom.[8.17 A Asiongaber et à Aïlath, ports sur la mer Rouge, à l’extrémité septentrionale du golfe Elanitique.]
18 Hiram lui avait envoyé par ses serviteurs des vaisseaux et des marins expérimentés, qui s’en allèrent avec les serviteurs de Salomon à Ophir, d’où ils rapportèrent au roi Salomon quatre cent cinquante talents d’or. [8.18 Ophir, probablement Abhira, dans l’Inde, à l’embouchure de l’Indus.]

Cette Bible est dans le domaine public.