×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Apocalypse 13.5     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Apocalypse 13.5
Traduction œcuménique de la Bible


Les bêtes

1 Alors, je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, sur ses cornes dix diadèmes et sur ses têtes un nom blasphématoire.
2 La bête que je vis ressemblait au léopard,
ses pattes étaient comme celles de l’ours,
et sa gueule comme la gueule du lion.
Et le dragon lui conféra sa puissance, son trône et un pouvoir immense.
3 L’une de ses têtes était comme blessée à mort,
mais sa plaie mortelle fut guérie.
Emerveillée, la terre entière suivit la bête.
4 Et l’on adora le dragon parce qu’il avait donné le pouvoir à la bête,
et l’on adora la bête en disant :
qui est comparable à la bête et qui peut la combattre ?
5 Il lui fut donné une bouche pour proférer arrogances et blasphèmes,
et il lui fut donné pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois.

6 Elle ouvrit sa bouche en blasphèmes contre Dieu,
pour blasphémer son nom, son tabernacle et ceux dont la demeure est dans le ciel.
7 Il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre,
et lui fut donné le pouvoir sur toute tribu, peuple, langue et nation.
8 Ils l’adoreront, tous ceux qui habitent la terre,
tous ceux dont le nom n’est pas écrit, depuis la fondation du monde, dans le livre de vie de l’agneau immolé.
9 Que celui qui a des oreilles entende :
10 Qui est destiné à la captivité
ira en captivité.
Qui est destiné à périr par le glaive
périra par le glaive.
C’est l’heure de la persévérance et de la foi des saints.
11 Alors je vis monter de la terre une autre bête.
Elle avait deux cornes comme un agneau,
mais elle parlait comme un dragon.
12 Tout le pouvoir de la première bête, elle l’exerce sous son regard. Elle fait adorer par la terre et ses habitants la première bête dont la plaie mortelle a été guérie.
13 Elle accomplit de grands prodiges, jusqu’à faire descendre du ciel, aux yeux de tous, un feu sur la terre.
14 Elle séduit les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui est donné d’accomplir sous le regard de la bête.
Elle les incite à dresser une image en l’honneur de la bête qui porte la blessure du glaive et qui a repris vie.
15 Il lui fut donné d’animer l’image de la bête, de sorte qu’elle ait même la parole et fasse mettre à mort quiconque n’adorerait pas l’image de la bête.
16 À tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, elle impose une marque sur la main droite ou sur le front.
17 Et nul ne pourra acheter ou vendre, s’il ne porte la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom.
18 C’est le moment d’avoir du discernement : celui qui a de l’intelligence, qu’il interprète le chiffre de la bête,
car c’est un chiffre d’homme :
et son chiffre est six cent soixante-six.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988