×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Synodale  / Apocalypse 10     

Apocalypse 10
Synodale


Le petit livre

1 Puis, je vis descendre du ciel un autre ange plein de force, qui était enveloppé d’un nuage. Au- dessus de sa tête était l’arc-en-ciel ; son visage était comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu.
2 Il tenait à la main un petit livre ouvert : il posa son pied droit sur la mer, le gauche sur la terre,
3 et il jeta un grand cri, pareil au rugissement d’un lion ; quand il eut jeté ce cri, les sept tonnerres firent entendre leurs voix.
4 Quand les sept tonnerres eurent fait entendre leurs voix, j’allais écrire, mais j’entendis une voix venant du ciel, qui disait : Tiens secrètes les choses que les sept tonnerres ont dites, et ne les écris point.
5 Alors l’ange, que j’avais vu debout sur la mer et sur la terre, leva sa main droite vers le ciel
6 et il jura — par Celui qui vit aux siècles des siècles, qui a créé le ciel et les choses qui y sont, la terre et tout ce qu’elle renferme, la mer et les choses qui s’y trouvent, — qu’il n’y aurait plus aucun délai ;
7 mais qu’aux jours où le septième ange ferait entendre sa voix et sonnerait de la trompette, le mystère de Dieu s’accomplirait, comme il l’avait annoncé à ses serviteurs, les prophètes.
8 La voix que j’avais entendue venant du ciel, me parla encore et me dit : Va, prends le petit livre ouvert, dans la main de l’ange qui se tient debout sur la mer et sur la terre.
9 J’allai donc vers l’ange, et je lui demandai de me donner le petit livre. Il me dit : Prends-le et dévore-le ! Il sera amer à tes entrailles ; mais dans ta bouche il sera doux comme du miel.
10 Je pris le petit livre de la main de l’ange, et je le dévorai. Dans ma bouche il fut doux comme du miel ; mais quand je l’eus dévoré, je ressentis de l’amertume dans mes entrailles.
11 Puis on me dit : Il faut que tu prophétises encore au sujet de beaucoup de peuples, de nations, de langues et de rois.

Cette Bible est dans le domaine public.