×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Néhémie 8.15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Néhémie 8.15
Lemaistre de Sacy


Lecture et explication de la loi

1 Au septième mois, les enfants d’Israël qui étaient dans leurs villes, s’assemblèrent tous comme un seul homme dans la place qui est devant la porte des eaux : et ils prièrent Esdras, docteur de la loi, d’apporter le livre de la loi de Moïse, que le Seigneur avait prescrite à Israël.
2 Esdras, prêtre, apporta donc la loi devant l’assemblée des hommes et des femmes, et de tous ceux qui pouvaient l’entendre, le premier jour du septième mois :
3 et il lut dans ce livre clairement et distinctement au milieu de la place qui était devant la porte des eaux, depuis le matin jusqu’à midi, en présence des hommes, des femmes, et de ceux qui étaient capables de l’entendre, et tout le peuple avait les oreilles attentives à la lecture de ce livre.
4 Esdras, docteur de la loi, se tint debout sur une estrade de bois qu’il avait faite pour parler devant le peuple : Mathathias, Seméia, Ania, Uria, Helcia et Maasia étaient à sa droite ; et Phadaïa, Misaël, Melchia, Hasum, Hasbadana, Zacharie et Mosollam étaient à sa gauche.
5 Esdras ouvrit le livre devant-tout le peuple ; car il était élevé au-dessus de tous ; et après qu’il l’eut ouvert, tout le peuple se tint debout.
6 Et Esdras bénit le Seigneur, le grand Dieu ; et tout le peuple levant les mains en haut, répondit ; Amen ! amen ! Et s’étant prosternés en terre, ils adorèrent Dieu.
7 Cependant Josué, Bani, Sérébia, Jamin, Accub, Septhaï, Odia, Maasia, Célita, Azarias, Jozabed, Hanan, Phalaïa, Lévites, faisaient faire silence au peuple, qui était debout chacun en sa place, afin qu’il écoutât la loi.
8 Et ils lurent dans le livre de la loi de Dieu distinctement et d’une manière fort intelligible, et le peuple entendit ce qu’on lui lisait.

Célébration de la fête des tentes

9 Or Néhémie, qui avait la dignité d’Athersatha, ou gouverneur , Esdras, prêtre et docteur de la loi, et les Lévites qui interprétaient la loi à tout le peuple, leur dirent : Ce jour est un jour saint et consacré au Seigneur, notre Dieu ; ne vous attristez point, et ne pleurez point. Car tout le peuple entendant les paroles de la loi, fondait en pleurs.
10 Et il leur dit : Allez, mangez des viandes grasses, et buvez du vin nouveau, et faites-en part à ceux qui n’ont rien apprêté pour manger, parce que ce jour est le jour saint du Seigneur ; et ne vous attristez point : car la joie du Seigneur est notre force.
11 Or les Lévites faisaient faire silence à tout le peuple, en leur disant : Demeurez en silence, et ne vous affligez point, parce que ce jour est saint.
12 Tout le peuple s’en alla donc manger et boire, et envoya de ce qu’il avait à ceux qui n’en avaient point , et fit grande réjouissance ; parce qu’il avait compris les paroles qu’Esdras leur avait enseignées.
13 Le lendemain les chefs des familles de tout le peuple, les prêtres et les Lévites vinrent trouver Esdras, docteur de la loi, afin qu’il expliquât les paroles de la loi.
14 Et ils trouvèrent écrit dans la loi, que le Seigneur avait ordonné par le ministère de Moïse, que les enfants d’Israël demeurassent sous des tentes en la fête solennelle du septième mois ;
15 et qu’ils devaient faire publier ceci dans toutes les villes et dans Jérusalem, en disant au peuple : Allez sur les montagnes, et apportez des branches d’olivier, et des plus beaux arbres, des branches de myrte, des rameaux de palmier, et des arbres les plus touffus, pour en faire des couverts de branchages, selon qu’il est écrit.
16 Tout le peuple alla donc querir de ces branches d’arbres  ; et en ayant apporté, ils se firent des couverts en forme de tentes, chacun sur le haut de sa maison, dans leur vestibule, dans le parvis de la maison de Dieu, dans la place de la porte des eaux, et dans la place de la porte d’Éphraïm ;
17 et toute l’assemblée de ceux qui étaient revenus de captivité, se fit des tentes et des couverts, et ils demeurèrent dans ces tentes. Les enfants d’Israël n’avaient point célébré ainsi cette fête depuis le temps de Josué, fils de Nun, jusqu’à ce jour-là, auquel il y eut une très-grande réjouissance.
18 Or Esdras lut dans le livre de la loi de Dieu chaque jour de la fête, depuis le premier jusqu’au dernier. Cette solennité dura sept jours, et le huitième jour ils firent l’assemblée du peuple , selon la coutume.

Cette Bible est dans le domaine public.