×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Perret-Gentil et Rilliet  / Habakuk 1.16     

Habakuk 1.16
Perret-Gentil et Rilliet


Interrogations d’Habakuk

1 Oracle révélé à Habacuc, le prophète.
2 Que de temps j’ai crié, Éternel, et tu n’écoutes pas ! je crie à toi : violence ! et tu ne secours pas !
3 Pourquoi me rends-tu témoin du crime ? et tu es spectateur de nos peines ! Et l’oppression et la violence sont devant moi ; il y a des débats et la discorde s’élève.
4 Aussi la loi est sans vie, et jamais justice n’est rendue, car l’impie cerne le juste, aussi rend-on une justice pervertie.

Réponse de Dieu : le jugement de Juda

5 « Regardez parmi les nations et voyez ! et étonnez-vous, soyez étonnés ! car je vais faire une œuvre en vos jours ! vous n’y croirez pas, si elle vous est annoncée.
6 Car voici, je fais lever les Chaldéens, peuple rude et impétueux, qui s’avance au large sur la terre pour occuper des demeures qui ne sont pas à lui.
7 Il est terrible et, formidable ; de lui seul émanent son droit et sa fierté.
8 Et plus agiles que des panthères sont ses chevaux, plus rapides que les loups du soir, et ses chevaux fièrement bondissent, et ses cavaliers arrivent de loin ; ils volent comme un aigle qui fond sur sa proie.
9 Tous ils viennent pour sévir ; un désir est sur leur visage : en avant ! et il entraîne comme du sable les captifs.
10 Et il se moque des rois, et les princes sont sa risée ; de tout rempart il se moque ; il élève une terrasse et s’en empare.
11 Puis son audace s’accroît, et il passe outre, et devient criminel, car sa force est son Dieu. »

Réponse d’Habakuk

12 Ne fus-tu pas de tout temps l’Éternel, mon Dieu, mon Saint ? Nous ne périrons pas ! Éternel, tu l’as commis au jugement ! » ô rocher, tu l’as assigné pour punir !
13 Toi dont les yeux sont trop purs pourvoir le crime, et qui ne peux être spectateur des maux, pourquoi verrais-tu des impies, te tairais-tu quand le méchant dévore un plus juste que lui ?
14 Tu assimiles donc l’homme aux poissons de la mer, aux reptiles qui n’ont point de souverain !
15 Il tire tout avec l’hameçon, l’enlève avec son filet, et l’emporte dans sa nasse, et il en est joyeux et allègre.
16 Pour cela il sacrifie à sa nasse et encense son filet, car par eux sa capture est riche et sa chère succulente.
17 Faut-il pour cela qu’il vide son filet et toujours égorge les peuples sans pitié ?

Cette Bible est dans le domaine public.