×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Habakuk 1.15     

Habakuk 1.15
Lausanne


Interrogations d’Habakuk

1 L’oracle qu’a vu Habacuc, le prophète.
2 Jusques à quand, Éternel, pousserai-je des cris sans que tu m’écoutes ? [jusques à quand] crierai-je à toi : Violence ! sans que tu sauves ?
3 Pourquoi me fais-tu voir l’iniquité, et regardes-tu le tourment ? La dévastation et la violence sont devant moi ; il y a querelle, et la débat s’élève.
4 À cause de cela, la loi est engourdie et le droit ne sort plus jamais ; car le méchant cerne le juste ; aussi le droit sort-il perverti.

Réponse de Dieu : le jugement de Juda

5 Voyez parmi les nations et regardez, et soyez dans la stupeur, stupéfiés ; car, de vos jours, je vais accomplir une œuvre ! Vous n’y croiriez pas si elle était racontée.
6 Car je vais susciter les Caldéens, ce peuple farouche et impétueux, qui parcourt l’étendue de la terre pour s’approprier des demeures qui ne sont pas à lui.
7 Il est redoutable et terrible ; c’est de lui-même qu’émanent son droit et sa majesté.
8 Ses chevaux sont plus légers que des léopards et plus ardents que les loups du soir, et ses cavaliers marchent avec fierté. Et ses cavaliers viendront de loin ; ils voleront comme l’aigle qui se hâte pour dévorer.
9 Tous, ils viendront pour la violence, leurs faces seront ensemble tendues en avant{Ou vers l’orient.} et ils amasseront les captifs comme le sable.
10 Et lui, il se moquera des rois, et les princes lui seront en risée ; il se rira de toute forteresse, et, entassant de la poussière, il prendra la [ville].
11 Alors il passera, comme le vent ; et il passera outre, et sera traité en coupable, [parce que] cette force qu’il a, est devenue son dieu.

Réponse d’Habakuk

12 N’es-tu pas de toute ancienneté, ô Éternel, mon Dieu, mon Saint ? Nous ne mourrons pas ! Ô Éternel ! tu l’as commis au jugement ; ô Rocher ! tu l’as établi pour la répréhension.
13 Toi, dont les yeux sont trop purs pour voir le mal, et qui ne peux regarder le tourment, pourquoi regardes-tu les perfides ? pourquoi gardes-tu le silence quand le méchant engloutit celui qui est plus juste que lui ?
14 Pourquoi as-tu rendu les hommes semblables aux poissons de la mer, semblables au reptile qui n’a point de dominateur ?
15 Il les enlève tous à l’hameçon ; il les tire dans son filet et les recueille dans son rets ; aussi se réjouit-il, et il tressaille d’allégresse ;
16 pour cela il sacrifie à son filet et fait fumer le parfum à son rets ; car par eux sa portion est grasse et sa nourriture est succulente.
17 Doit-il cela vider son filet et continuellement massacrer les nations, sans merci ?

Cette Bible est dans le domaine public.