×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Esaïe 14.19     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 14.19
Lausanne


1 Car l’Éternel aura compassion de Jacob, et il choisira encore Israël, et il les déposera sur leur sol ; l’étranger s’attachera à eux, et on se joindra à la maison de Jacob ;
2 et les peuples les prendront et les ramèneront en leur lieu, et la maison d’Israël les possédera sur le sol de l’Éternel comme esclaves hommes et femmes : ils mèneront captifs ceux qui les menaient captifs, et ils domineront sur leurs oppresseurs.
3 Et il arrivera, au jour où l’Éternel te fera reposer de ton travail, de ton trouble et du dur esclavage auquel on t’a asservi,
4 que tu prononceras ce proverbe{Ou discours sentencieux.} sur le roi de Babylone, et tu diras : Comment a cessé l’oppresseur, [comment] a cessé celle qui amassait l’or{Ou l’insolente.}
5 L’Éternel a brisé le bâton des méchants, le sceptre des dominateurs,
6 l’homme qui dans sa fureur frappait les peuples de coups sans relâche, qui gouvernait avec colère les nations en les poursuivant sans quartier.
7 Toute la terre est en repos, elle est tranquille ; on éclate en cris de joie :
8 même les cyprès se réjouissent à ton sujet, [disant] avec les cèdres du Liban : Depuis que tu es couché, l’abatteur ne monte plus contre nous !
9 À ton approche le séjour des morts, en bas, s’émeut pour venir à ta rencontre ; il réveille pour toi les trépassés, tous les chefs du troupeau{Héb. tous les boucs.} de la terre ; il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations.
10 Tous ils prennent la parole et te disent : Toi aussi tu es affaibli comme nous, tu es devenu semblable à nous.
11 On l’a fait descendre dans le séjour des morts, ton faste, le bruit de tes luths ; sous toi est un lit de vers, et la vermine te couvre.
12 Comment es-tu tombé des cieux, astre brillant, fils de l’aurore ? [Comment] as-tu été abattu à terre, toi qui foulais les nations ?
13 Et toi, tu disais dans ton cœur : Je monterai aux cieux, j’élèverai mon trône par-dessus les étoiles de Dieu ; je siégerai sur la montagne de l’assignation, dans les profondeurs du nord.
14 Je monterai par-dessus les hauteurs des nuages ; je me rendrai semblable au Très-Haut.
15 Mais c’est au séjour des morts qu’on t’a fait descendre, dans les profondeurs de la fosse !
16 Ceux qui te voient te considèrent, te contemplent : Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes ?
17 qui rendait le monde pareil au désert et en renversait les villes ? qui ne renvoyait{Héb. n’élargissait.} pas ses captifs dans leurs maisons ?
18 Tous les rois des nations, tous, sont couchés avec gloire chacun dans sa maison.
19 Mais toi, tu es jeté loin de ton sépulcre comme un rejeton abominable, recouvert de gens tués, percés par l’épée, et qui descendent sous les pierres d’une fosse, comme un cadavre foulé aux pieds.
20 Tu ne seras pas réuni avec eux dans le sépulcre ; car tu as détruit ta terre, tu as tué ton peuple : la race des méchants ne sera plus à jamais nommée.
21 Préparez à ses fils un massacre, à cause de l’iniquité de leurs pères ! Qu’ils ne se lèvent point pour posséder la terre et pour remplir de villes la face du monde !
22 Je me lèverai contre eux, dit l’Éternel des armées, et je retrancherai de Babylone le nom et le reste, la descendance et la lignée, dit l’Éternel.
23 J’en ferai le domaine du hérisson, [j’en ferai] des étangs d’eau ; je la balaierai du balai de destruction, dit l’Éternel des armées.

Prophétie sur l’Assyrie

24 L’Éternel des armées a juré, en disant : Pour certain, comme je le médite, ainsi sera-t-il, et comme je l’ai résolu, la chose arrivera :
25 de briser Assur dans ma terre ;... et je le foulerai aux pieds sur mes montagnes, et son joug sera écarté d’eux, et son fardeau sera écarté de leurs épaules.
26 Tel est le dessein qui est résolu pour toute la terre, et telle est la main qui est étendue sur toutes les nations.
27 Car l’Éternel des armées a formé ce dessein : qui le dissipera ? C’est sa main qui est étendue : qui la [lui] fera retirer ?

Prophétie contre les Philistins

28 L’année de la mort du roi Achaz, cet oracle fut [prononcé] :
29 Ne te réjouis pas, toi Philistie, tout entière, de ce que la verge qui te frappait est brisée ! Car de la racine du serpent sortira une vipère, et le fruit en sera un serpent brûlant qui vole.
30 Et les premiers-nés des chétifs paîtront, et les pauvres reposeront en assurance ; mais je fera mourir par la faim ta racine, et l’on tuera ce qui restera de toi.
31 Hurle, ô porte ! Ville, crie ! Tu te fonds, toi Philistie, tout entière ! Car du nord vient une fumée, et nul ne se sépare de ses troupes{Héb. de ses convoqués.}
32 Et que répondra-t-on aux{Ou que répondront les.} messagers de [cette] nation ? Que l’Éternel a fondé Sion, et que les affligés de son peuple se réfugieront en elle.

Cette Bible est dans le domaine public.