×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Michée 7     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Michée 7
Segond « Colombe »


1 Malheur à moi !
Car je suis comme à la récolte des fruits,
Comme au grappillage après la vendange :
Il n’y a point de grappes à manger,
Point de ces figues nouvelles que je désire.
2 L’homme loyal a disparu du pays,
Et il n’y a plus d’homme droit,
Ils sont tous en embuscade pour verser le sang,
Chacun tend un piège à son frère.
3 Leurs mains sont habiles à faire le mal :
Le prince a des exigences,
Le juge (agit) par intérêt,
Le grand manifeste, lui aussi, son avidité,
Et ils font ainsi cause commune.
4 Le meilleur d’entre eux est comme une ronce,
(L’homme) droit pire qu’un buisson d’épines.
C’est le jour (annoncé) par tes sentinelles,
Le temps d’intervenir contre toi est arrivé.
Ils sont maintenant dans la confusion.
5 Ne croyez pas à un ami,
Ne vous fiez pas à un intime ;
Devant celle qui repose sur ton sein
Garde les portes de ta bouche.
6 Car le fils flétrit le père,
La fille se soulève contre sa mère,
La belle-fille contre sa belle-mère ;
Chacun a pour ennemis les gens de sa maison.

Espérance et promesses pour Israël

7 Pour moi, je regarderai vers l’Éternel,
Je mettrai mon espérance dans le Dieu de mon salut ;
Mon Dieu m’exaucera.
8 Ne te réjouis pas à mon sujet, mon ennemie !
Car si je tombe, je me relève ;
Si je suis assise dans les ténèbres,
L’Éternel est ma lumière.
9 Je supporterai la colère de l’Éternel,
Puisque j’ai péché contre lui,
Jusqu’à ce qu’il défende ma cause et me fasse droit ;
Il me fera sortir à la lumière,
Et je contemplerai sa justice.
10 Mon ennemie le verra
Et sera couverte de honte,
Elle qui me disait :
Où est l’Éternel, ton Dieu ?
Mes regards s’arrêteront sur elle ;
Maintenant elle est foulée aux pieds
Comme la boue des rues.
11 Le jour où l’on rebâtira tes murs,
Ce jour-là tes limites seront reculées.
12 En ce jour, on viendra vers toi
De l’Assyrie et des villes d’Égypte,
De l’Égypte jusqu’au fleuve,
D’une mer à l’autre, et d’une montagne à l’autre.
13 Le pays sera dévasté à cause de ses habitants,
À cause du fruit de leurs œuvres.
14 Fais paître ton peuple avec ta houlette,
Le troupeau de ton héritage
Qui habite solitaire dans la forêt
Au milieu du Carmel !
Qu’ils paissent sur le Basan et en Galaad
Comme aux jours d’autrefois.
15 Comme aux jours où tu sortis du pays d’Égypte,
Je lui ferai voir des prodiges.
16 Les nations le verront et seront confuses
Malgré toute leur puissance ;
Elles mettront la main sur la bouche,
Leurs oreilles seront assourdies.
17 Elles lécheront la poussière comme le serpent,
Comme les reptiles de la terre ;
Elles sortiront avec effroi de leurs retraites
Vers l’Éternel, notre Dieu ;
Elles auront peur,
Elles te craindront.
18 Qui est Dieu comme toi,
Pardonnant la faute et passant sur le crime
En faveur du reste de ton héritage ?
Il ne garde pas sa colère à toujours,
Car il prend plaisir à la bienveillance.
19 Il aura encore compassion de nous,
Il mettra nos fautes sous nos pieds ;
Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés,
20 Tu témoigneras de la fidélité à Jacob,
De la bienveillance à Abraham,
Comme tu l’as juré jadis à nos pères.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.