×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Cantique 7     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Cantique 7
Segond « Colombe »


Les filles de Jérusalem

1 — Reviens, reviens, Sulamite !
Reviens, reviens, afin que nous te contemplions.
— Qu’avez-vous à contempler la Sulamite
Comme une danse de deux troupes ?

Le jeune homme

2 — Que tes pieds sont beaux dans tes sandales, fille de noble !
Les contours de ta hanche sont comme des colliers,
O !Euvre des mains d’un artiste.
3 Ton ventre est une coupe arrondie,
Où le vin parfumé ne manque pas ;
Ton corps est un amas de froment,
Entouré de lis.
4 Tes deux seins sont comme deux petits,
Jumeaux d’une gazelle.
5 Ton cou est comme une tour d’ivoire ;
Tes yeux sont comme les étangs de Hechbôn,
Près de la porte de Bath-Rabbim ;
Ton nez est comme la tour du Liban
Qui veille du côté de Damas.
6 Ta tête se dresse comme le Carmel,
Et les nattes de ta tête sont comme la pourpre,
Un roi est enchaîné dans leurs ondulations !…
7 Que tu es belle, que tu es aimable,
Mon amour, (mes) délices !
8 Ta stature ressemble au palmier,
Et tes seins à des grappes.
9 J’ai dit : Je monterai au palmier,
J’en saisirai les fruits !
Que tes seins soient comme des grappes de raisin,
Le parfum de ton souffle comme celui des pommes,
10 Et ta bouche comme le vin du bonheur…
— Il coule tout droit pour mon bien-aimé,
Il glisse sur les lèvres de ceux qui dorment !
11 Je suis à mon bien-aimé,
Et ses désirs (se portent) vers moi.
12 Viens, mon bien-aimé, sortons dans les champs,
Passons les nuits dans les villages !
13 Au petit matin nous irons aux vignobles,
Voir si la vigne bourgeonne, si la fleur s’ouvre,
Si les grenadiers fleurissent.
Là je te donnerai ma tendresse.
14 Les mandragores exhalent leur parfum,
Et nous avons à nos portes tous les fruits exquis,
Les nouveaux comme les anciens :
Mon bien-aimé, je les ai réservés pour toi.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.