×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esther 1     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esther 1
Segond « Colombe »


Accession d’Esther au trône

Destitution de la reine Vasthi

1 C’était au temps d’Assuérus. Cet Assuérus régnait de l’Inde à l’Éthiopie sur cent vingt-sept provinces.
2 En ce temps-là, le roi Assuérus s’installa sur le trône royal de Suse, la capitale.
3 La troisième année de son règne, il présida un festin qu’il donnait à tous ses princes et ses serviteurs, à l’armée perse et mède, aux dignitaires et gouverneurs de provinces.
4 montrant ainsi la glorieuse richesse de son règne et la rare magnificence de sa grandeur. (Cela dura) longtemps, cent quatre-vingts jours.
5 À l’expiration de ces journées, le roi donna pendant sept jours un festin en plein air, dans le jardin du palais royal, à tout le peuple qui se trouvait à Suse, la capitale, du plus grand au plus petit.
6 Des tissus colorés de lin, de coton et de laine violette étaient tendus par des cordons blancs et pourpres, passés dans des anneaux d’argent, à des colonnes de marbre. Les divans étaient d’or et d’argent, sur un pavé de porphyre, de marbre, de nacre et de marbre noir.
7 On servait à boire dans une grande variété de coupes d’or, et le vin du roi abondait avec une libéralité royale.
8 On buvait selon un protocole sans contrainte ; le roi avait imposé à tous les intendants de sa maison de se conformer au désir de chacun.
9 De son côté, la reine Vasthi donna un festin pour les femmes dans le palais royal du roi Assuérus.
10 Le septième jour, dans l’euphorie du vin, le roi dit à Mehoumân, Biztha, Harbona, Bigtha, Abagtha, Zéthar et Karkas — les sept eunuques de service auprès du roi Assuérus.
11 de faire venir la reine Vasthi en présence du roi, avec sa couronne royale, pour montrer sa beauté aux peuples et aux princes, car elle était très belle.
12 Mais la reine Vasthi refusa de se rendre à l’ordre du roi transmis par l’intermédiaire des eunuques. Le roi en conçut une grande indignation et fut enflammé de fureur.
13 Le roi s’entretint avec les sages astrologues. Car une affaire royale passait devant tous ceux qui avaient la connaissance du protocole et du droit et qui l’approchaient
14 Karchena, Chétar, Admata, Tarsis, Mérès, Marsena, Memoukân, les sept princes mèdes et perses, familiers du roi, qui occupaient la première place dans le royaume.
15 Quelle loi appliquer dans le cas de la reine Vasthi qui n’a pas éxécuté l’ordre du roi Assuérus, transmis par l’intermédiaire des eunuques ?
16 Memoukân dit en présence du roi et des princes : La faute de la reine Vasthi n’atteint pas seulement le roi, mais tous les princes et tous les peuples dans toutes les provinces du roi Assuérus.
17 Car le refus de la reine viendra à la connaissance de toutes les femmes qui regarderont leurs maris avec dédain quand on racontera que le roi Assuérus avait ordonné de faire venir la reine Vasthi en sa présence, et qu’elle n’est pas venue.
18 Maintenant les princesses perses et mèdes qui auront appris le refus de la reine tiendront le même langage à tous les princes royaux : cela suffit pour qu’il y ait du mépris et de l’indignation
19 S’il plaît au roi, on proclamera la déclaration royale, immuable, consignée dans les lois de Perse et de Médie, que Vasthi ne paraîtra plus devant le roi Assuérus, et que le roi donnera sa dignité royale à celle de ses compagnes qui vaudra mieux qu’elle.
20 Quand on sera informé de cet édit si important promulgué par le roi pour tout son royaume, toutes les femmes auront du respect pour leurs maris, du plus grand au plus petit.
21 Cette déclaration plut au roi et aux princes, et le roi agit selon ce qu’avait dit Memoukân.
22 Il envoya des lettres dans toutes les provinces royales, à chaque province dans son écriture et à chaque peuple dans sa langue, pour que tout homme soit maître en sa maison et qu’il parle sa langue maternelle.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.