×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Néhémie 8.4     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Néhémie 8.4
Segond « Colombe »


Lecture et explication de la loi

1 Le septième mois arriva, et les Israélites étaient dans leurs villes. Alors tout le peuple s’assembla comme un seul homme sur la place qui est devant la porte des Eaux. Ils dirent à Esdras, le scribe, d’apporter le livre de la loi de Moïse, prescrite par l’Éternel à Israël.
2 Le sacrificateur Esdras apporta la loi devant l’assemblée, composée d’hommes et de femmes et de tous ceux qui comprenaient ce qu’ils entendaient. C’était le premier jour du septième mois.
3 Il lut dans le livre depuis le matin jusqu’au milieu du jour, devant la place qui est en face de la porte des Eaux, en présence des hommes, des femmes et de ceux qui comprenaient. Tout le peuple était attentif à la lecture du livre de la loi.
4 Esdras, le scribe, était placé sur une estrade de bois, dressée à cette occasion. Auprès de lui, à sa droite, se tenaient Mattitia, Chéma, Anaya, Urie, Hilqiya et Maaséya, et à sa gauche, Pedaya, Mikaël, Malkiya, Hachoum, Hachbaddana, Zacharie et Mechoullam.
5 Esdras ouvrit le livre à la vue de tout le peuple, car il se trouvait plus haut que tout le peuple ; et lorsqu’il l’eut ouvert, tout le peuple se tint debout.
6 Esdras bénit l’Éternel, le grand Dieu, et tout le peuple répondit, en levant les mains : Amen ! amen ! Ils s’inclinèrent et se prosternèrent devant l’Éternel, la face contre terre.
7 Josué, Bani, Chérébia, Yamîn, Aqqoub, Chabbethaï, Hodiya, Maaséya, Qelita, Azaria, Yozabad, Hanân, Pelaya et les Lévites, faisaient comprendre la loi au peuple, et le peuple restait debout.
8 Ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu et ils en donnaient le sens pour faire comprendre ce qu’ils avaient lu.

Célébration de la fête des tentes

9 Néhémie, le gouverneur, Esdras, le sacrificateur-scribe, et les Lévites qui enseignaient le peuple dirent à tout le peuple : Ce jour est consacré à l’Éternel, votre Dieu ; ne soyez pas dans le deuil et dans les pleurs ! Car tout le peuple pleurait en entendant les paroles de la loi.
10 (Esdras) leur dit : Allez, mangez des viandes grasses, buvez des liqueurs douces et envoyez des parts à ceux qui n’ont rien de prêt, car ce jour est consacré à notre Seigneur ; ne vous affligez pas, car la joie de l’Éternel est votre force.
11 Les Lévites calmaient tout le peuple en disant : Taisez-vous, car ce jour est saint, ne vous affligez pas
12 Tout le peuple s’en alla pour manger et boire, pour envoyer des parts et pour se livrer à de grandes réjouissances. Car ils avaient compris les paroles qu’on leur avait expliquées.
13 Le second jour, les chefs de famille de tout le peuple, les sacrificateurs et les Lévites s’assemblèrent auprès d’Esdras, le scribe, pour être attentifs aux paroles de la loi.
14 Ils trouvèrent écrit dans la loi que l’Éternel avait prescrite par l’intermédiaire de Moïse, que les Israélites devaient habiter sous des huttes pendant la fête du septième mois.
15 et qu’ils devaient faire entendre et publier une proclamation dans toutes leurs villes et à Jérusalem : Sortez dans la montagne et rapportez du feuillage d’olivier, du feuillage d’olivier sauvage, du feuillage de myrte, du feuillage de palmier et du feuillage d’arbres touffus, pour faire des huttes, comme il est écrit.
16 Alors le peuple sortit et en rapporta. Ils se firent des huttes, chacun sur la terrasse de sa (maison), dans leurs cours, dans les parvis de la maison de Dieu, sur la place de la porte des Eaux et sur la place de la porte d’Éphraïm.
17 Toute l’assemblée de ceux qui étaient revenus de la captivité fit des huttes ; ils habitèrent sous ces huttes. Depuis le temps de Josué, fils de Noun, jusqu’à ce jour, les Israélites n’avaient rien fait de pareil, et il y eut de très grandes réjouissances.
18 On lut dans le livre de la loi de Dieu, chaque jour, depuis le premier jour jusqu’au dernier. On célébra la fête pendant sept jours, et il y eut une cérémonie solennelle le huitième jour, selon la règle.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.