×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Amos 6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Amos 6
André Chouraqui


Sur des lits d’ivoire

1 Hoïe, les sereins de Siôn, les sécurisés du mont Shomrôn, surnommés : « En-tête des nations » ! Et ils viennent vers eux, ceux de la maison d’Israël !
2 Passez à Kalné, voyez ! Allez de là à Hamat-Raba ; puis descendez à Gat-des-Pelishtîm ! Ceux-là sont-ils meilleurs que les royaumes ? Leur frontière est-elle plus grande que votre frontière ?
3 Réfuteurs du jour du malheur, vous avancez pour habiter la violence.
4 Dormeurs sur des lits d’ivoire, vautrés dans leurs berceaux, mangeurs d’ouailles, d’ovins et de veaux au milieu de l’étable.
5 Modulateurs, sur la bouche de la harpe, comme David, ils s’inventent les instruments du poème.
6 Buveurs aux aiguières de vin, ils se messient d’huiles de tête et ne souffrent pas du déchirement de Iosseph !
7 Aussi, ils sont exilés, maintenant, en tête des exilés ! Le charivari des vautrés s’est écarté !
8 Adonaï IHVH-Elohîms l’a juré en son être, harangue de IHVH-Adonaï Elohîms Sebaot. Moi-même je déteste le génie de Ia’acob, je hais ses châteaux, je boucle la ville et sa plénitude.
9 Et c’est quand dix hommes restent dans une seule maison et meurent,
10 l’oncle de l’un d’eux l’emporte et l’incinère. Pour faire sortir les ossements de la maison, il dit à qui est au fond de la maison : « En est-il encore avec toi ? » Il dit : « Personne. » Il dit : « Chut » !, pour ne rien mémoriser du nom de IHVH-Adonaï.
11 Oui, voici, IHVH-Adonaï l’a ordonné, il a frappé la grande maison d’éclats et la petite maison de lézardes.
12 Les chevaux courent-ils sur le roc ? Labourent-ils avec des ovins ? Oui, vous avez transformé le jugement en ciguë, le fruit de la justification en absinthe.
13 Les joyeux hors de propos disent : « N’est-ce pas par notre force que nous avons pris des cornes pour nous ?
14 Oui, me voici, je suscite contre vous, maison d’Israël, harangue de IHVH-Adonaï Elohïms Sebaot, une nation. Ils vous opprimeront depuis l’accés de Hamat jusqu’au torrent de la Steppe.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf