×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iehèzqél 18     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iehèzqél 18
André Chouraqui


Le juste vivra

1 Et c’est la parole de IHVH-Adonaï à moi pour dire :
2 « Qu’avez-vous ? Vous proverbialisez ce proverbe sur la glèbe d’Israël pour dire : ‹ Les pères mangent du verjus, et les dents des fils crissent. ›
3 Moi, le vivant, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms, il ne sera plus personne parmi vous pour proverbialiser ce proverbe en Israël.
4 Voici, tous les êtres sont à moi, l’être du père comme l’être du fils, ils sont à moi. L’être qui faute meurt.
5 L’homme qui est juste accomplit le jugement et la justification,
6 il ne mange pas sur les montagnes, ne porte pas ses yeux vers les crottes de la maison d’Israël, il ne souille pas la femme de son compagnon, ne s’approche pas de la femme en menstrues,
7 ne sévit pas contre l’homme, il retourne la caution engagée, il ne maraude pas en maraudage, donne son pain à l’affamé, couvre d’habit le nu,
8 ne donne pas à usure, ne prend pas d’intérêt, détourne sa main du forfait, fait le jugement de vérité entre l’homme et l’homme,
9 va dans mes règles, garde mes jugements pour faire la vérité, c’est un juste, il vivra, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms. Pères et fils

Pères et fils

10 Il fait enfanter un fils, un bandit, un répandeur de sang, et il fait contre son frère un de ces actes,
11 lui n’ayant rien fait de tout cela ; oui, il mange aussi sur les montagnes, souille la femme de son compagnon,
12 sévit contre l’humilié et le pauvre, maraude en maraudage, ne retourne pas la caution, porte ses yeux vers les crottes, fait l’abomination,
13 donne à usure, prend un intérêt. Vivra-t-il ? Il ne vivra pas ! Il fait toutes ces abominations. Il mourra, il mourra ! Son sang sera contre lui.
14 Et voici, il fait enfanter un fils. Celui-ci voit toutes les fautes que son père a faites ; il voit mais ne fait pas de même.
15 Il ne mange pas sur les montagnes, ne porte pas ses yeux sur les crottes de la maison d’Israël, ne souille pas la femme de son compagnon,
16 ne sévit pas contre l’homme, ne cautionne pas de caution, ne maraude pas en maraudage, donne son pain à l’affamé, couvre d’un habit le nu,
17 tend sa main devant l’humilié, ne prend pas d’usure ni d’intérêt, fait mes jugements, va dans mes règles. Il ne mourra pas pour le tort de son père ; il vivra, il vivra !
18 Son père oppresse d’oppressions, maraude en maraudage son frère, fait le non-bien au milieu de ses peuples. Voici, il meurt en son tort. Mourir en son tort

Mourir en son tort

19 Et vous dites : ‹ Pourquoi le fils ne porte-t-il pas le tort du père  ? › Le fils accomplit le jugement et la justification, garde toutes mes règles et les applique. Il vivra, il vivra !
20 L’être fautif mourra. Le fils ne portera pas le tort du père, le père ne portera pas le tort du fils. La justice du juste sera pour lui-même, le crime du criminel sera pour lui-même.
21 Le criminel qui retourne loin de toutes les fautes qu’il a faites, qui garde toutes mes règles et accomplit le jugement et la justification, il vivra, il vivra ; il ne mourra pas.
22 Toutes ces carences qu’il a faites ne lui seront pas rappelées. Il vivra dans sa justice qu’il accomplit.
23 Désiré-je, désiré-je la mort du criminel ? harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms. N’est-ce pas en retournant de ses routes qu’il vivra ? La mort du criminel

La mort du criminel

24 Le juste qui retourne loin de sa justice, commet le forfait, et fait toutes les abominations que fait le criminel, vivrait-il ? Toutes ses justifications qu’il a faites ne seront pas rappelées. Dans sa tricherie, en ce qu’il triche par sa faute dont il faute, il meurt.
25 Et vous dites : ‹ La route d’Adonaï n’est pas possible !’ Entendez donc, maison d’Israël ! Ma route n’est-elle pas possible ? N’est-ce pas vos routes qui ne sont pas possibles ?
26 Quand le juste retourne de sa justice et commet le forfait, il en meurt. Il meurt dans son forfait qu’il a commis.
27 Le criminel qui retourne de son crime qu’il a commis, qui accomplit le jugement et la justification, fait vivre son être.
28 Il voit et retourne de toutes ses carences qu’il a faites. Il vivra, il vivra, il ne mourra pas !
29 Et la maison d’Israël dit : ‹ La route d’Adonaï n’est pas possible !’ Mes routes ne sont-elles pas possibles ? N’est-ce pas vos routes qui ne sont pas possibles ?
30 Aussi je vous juge, chaque homme selon ses routes, maison d’Israël, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms. Retournez et faites retourner de toutes vos carences : le tort ne sera pas en trébuchement pour vous.
31 Rejetez loin de vous toutes vos carences, par lesquelles vous faites carence. Faites-vous un cœur nouveau, un souffle neuf ! Pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ?
32 Non, je ne désire pas la mort du mort, harangue d’Adonaï IHVH-Elohïms ! Faites retourner et vivez ! »

Cette Bible est dans le domaine public.