×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Irmeyahou 21     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Irmeyahou 21
André Chouraqui


Dites à Sidqyahou

1 La parole qui est à Irmeyahou de la part de IHVH-Adonaï, quand le roi Sidqyahou lui envoya Pashhour bèn Malkyah et Sephanyah bèn Ma’asséyah, le desservant, pour dire :
2 « Consulte donc pour nous IHVH-Adonaï. Oui, Neboukhadrèsar, roi de Babèl, guerroie contre nous. Peut-être IHVH-Adonaï agira-t-il avec nous selon toutes ses merveilles, et montera-t-il loin de nous ?
3 Irmeyahou leur dit : « Dites ainsi à Sidqyahou :
4 Ainsi dit IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël : Me voici ! Je détourne les engins de la guerre qui sont en vos mains, avec lesquels vous guerroyez contre le roi de Babèl et les Kasdîm qui vous assiègent hors du rempart : je les réunis au milieu de cette ville.
5 Je guerroie moi-même contre vous, à main tendue, à bras fort, dans la fulmination, la fièvre, l’écume grande.
6 Je frappe les habitants de cette ville, l’humain et la bête : ils mourront de la grande peste.
7 Après quoi, harangue de IHVH-Adonaï, je donnerai Sidqyahou, roi de Iehouda, ses serviteurs, le peuple, les survivants en cette ville restant de la peste, de l’épée, de la famine, en main de Neboukhadrèsar, roi de Babèl, en main de leurs ennemis, en main des chercheurs de leur être. Il les frappera à bouche d’épée, il ne sera pas exorable pour eux ; il ne compatira pas, il ne les matriciera pas. »
8 À ce peuple, dis : « Ainsi dit IHVH-Adonaï : Me voici ! Je donne en face de vous la route de la vie et la route de la mort.
9 L’habitant de cette ville mourra par l’épée, par la famine, par la peste. Qui sortira tombera sur les Kasdîm qui vous assiègent, mais il vivra ; son être sera son butin.
10 Oui, j’ai mis mes faces contre cette ville pour le malheur, non pas pour le bonheur, harangue de IHVH-Adonaï. En main du roi de Babèl, elle sera donnée ; il l’incinérera au feu. »

À la maison du roi

11 Et à la maison du roi de Iehouda : « Entendez la parole de IHVH-Adonaï,
12 maison de David ! Ainsi dit IHVH-Adonaï : Rendez dès le matin le jugement ; secourez le spolié de la main de l’exploiteur, qu’elle ne sorte, comme au feu, ma fièvre, qu’elle ne brûle sans personne pour l’éteindre, face au mal de vos agissements.
13 Me voici à toi, habitante de la vallée, roc de la plaine, harangue de IHVH-Adonaï. Ils disent : ‹ Qui se posera contre nous ? Qui viendra en nos logis  ? ›
14 Je sanctionne contre vous le fruit de vos agissements, harangue de IHVH-Adonaï ; j’attise un feu dans sa forêt ; il mange tous ses alentours. »

Cette Bible est dans le domaine public.