×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 141     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 141
André Chouraqui


Ma prière est ferme

1 Chant. De David. IHVH-Adonaï, je crie vers toi, hâte-toi pour moi !
2 Ma prière est ferme, un encens devant tes faces ; l’apport de mes paumes, une offrande du soir.
3 IHVH-Adonaï, mets une garde à ma bouche ; protège l’huis de mes lèvres.
4 N’incline pas mon cœur à la parole du mal, pour commettre des méfaits, des crimes, avec les ouvriers de fraude ; que je ne me nourrisse jamais de leurs délices !
5 Que le juste m’assomme, il me corrige par chérissement ; il ne refuse pas l’huile de tête à ma tête. Oui, ma prière se poursuit contre leurs maléfices.
6 Que leurs juges soient lâchés du haut du roc ! Ils entendent mes dires ; oui, ils sont suaves.
7 Comme la terre se laboure et se fend, nos ossements se dispersent sur la bouche du Shéol.
8 Oui, mes yeux se lèvent vers toi, Adonaï ; en toi je m’abrite ; ne dénude pas mon être !
9 Garde-moi de la main des troupes où ils veulent me piéger, aux pièges des ouvriers de fraude.
10 Que les criminels tombent ensemble dans ses filets ! Moi-même, je passerai à jamais.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf