×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Paroles des Jours 2 29     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Paroles des Jours 2 29
André Chouraqui


Hizqyahou

1 Hizqyahou règne à vingt-cinq ans ; il règne vingt-neuf ans à Ieroushalaîm. Nom de sa mère, Abyah bat Zekharyahou.
2 Il fait le droit aux yeux de IHVH-Adonaï, comme tout ce qu’avait fait David son père.
3 Lui, en l’an premier de son règne, la première lunaison, il ouvre les portails de la maison de IHVH-Adonaï ; il les renforce.
4 Il fait venir les desservants et les Lévi et les réunit sur la place de l’Orient.
5 Il leur dit : « Entendez-moi, les Lévi ! Maintenant, consacrez-vous et consacrez la maison de IHVH-Adonaï, l’Elohîms de vos pères ; faites sortir la menstrue du sanctuaire.
6 Oui, nos pères se sont rebellés ; ils ont fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï notre Elohîms ; ils l’ont abandonné. Ils ont détourné leurs faces de la demeure de IHVH-Adonaï ; ils ont donné le dos.
7 Ils ont aussi fermé les portes de l’Oulâm et ont éteint les lampes. Ils n’ont pas encensé d’encens, ils n’ont pas fait monter de montée dans le sanctuaire pour l’Elohîms d’Israël.
8 Et c’est l’écume de IHVH-Adonaï contre Iehouda et Ieroushalaîm. Il les a donnés à l’épouvante, à la désolation, au persiflage, comme vous le voyez de vos yeux.
9 Et voici : nos pères sont tombés par l’épée ; nos fils, nos filles, nos femmes, en captivité pour cela.
10 Maintenant, j’ai à cœur de trancher un pacte pour IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël, et qu’il retourne loin de nous la brûlure de sa narine.
11 Mes fils, maintenant ne soyez pas rassérénés ! Oui, IHVH-Adonaï vous a choisis pour vous dresser en face de lui, pour officier pour lui, pour être à lui des officiants et des encenseurs. »
12 Les Lévi se lèvent, Mahat bèn ’Amassaï, Ioël bèn ’Azaryahou, des Benéi Qehaat ; et des Benéi Merari, Qish bèn ’Abdi, ’Azaryahou bèn Iehalèleél ; du Guérshouni, Ioah bèn Zimna et ’Édèn bèn Ioah.
13 Des Benéi ’Èlisaphân : Shimri et Ie’iél ; des Benéi Assaph : Zekharyahou et Matanyahou ;
14 des Benéi Héimân : Iehiél et Shim’i ; et des Benéi Iedoutoun, Shema’yah et ’Ouziél.
15 Ils réunissent leurs frères, se consacrent et viennent à l’ordre du roi, selon les paroles de IHVH-Adonaï, pour purifier la maison de IHVH-Adonaï.
16 Les desservants viennent à l’intérieur de la maison de IHVH-Adonaï pour purifier. Ils font sortir toute la contamination qu’ils trouvent dans le palais de IHVH-Adonaï, dans la cour de la maison de IHVH-Adonaï. Les Lévi la reçoivent pour la faire sortir au torrent de Qidrôn, à l’extérieur.
17 Le un de la première lunaison, ils commencent à consacrer. Le huitième jour de la lunaison, ils viennent dans la salle de IHVH-Adonaï, et ils consacrent la maison de IHVH-Adonaï pendant huit jours. Le seizième jour de la première lunaison, ils achèvent.
18 Ils viennent à l’intérieur vers Hizqyahou, le roi, et lui disent : « Nous avons purifié toute la maison de IHVH-Adonaï, l’autel de la montée et tous les objets, la table de la rangée et tous ses objets.
19 Tous les objets que le roi Ahaz avait négligés pendant son règne, en sa rébellion, nous les avons préparés et les avons consacrés. Les voici en face de l’autel de IHVH-Adonaï. »
20 Hizqyahou, le roi, se lève de grand matin. Il réunit les chefs de la ville et monte à la maison de IHVH-Adonaï.
21 Ils font venir sept bouvillons, sept béliers, sept moutons, sept cabris de caprins, pour défauteurs du royaume, du sanctuaire et de Iehouda. Puis il dit aux Benéi Aarôn, les desservants, de les faire monter sur l’autel de IHVH-Adonaï.
22 Ils égorgent les bovins ; les desservants reçoivent le sang et le jettent vers l’autel. Ils égorgent les béliers et jettent le sang vers l’autel ; ils égorgent les moutons et jettent le sang vers l’autel.
23 Ils font avancer les boucs du défauteur, face au roi et au rassemblement ; ils imposent leurs mains sur eux.
24 Les desservants les égorgent et font expiation avec leur sang sur l’autel pour absoudre tout Israël. Oui, le roi avait dit : « La montée et le défauteur pour tout Israël ! »
25 Il dresse des Lévi dans la maison de IHVH-Adonaï, avec des cymbales, des harpes, des lyres, selon l’ordre de David, de Gad, le contemplatif du roi, et de Natân l’inspiré. Oui, de la main de IHVH-Adonaï, l’ordre venait de la main de ses inspirés.
26 Les Lévi se tiennent avec les instruments de David, et les desservants avec les trompettes.
27 Hizqyahou dit de faire monter la montée à l’autel. Au temps où commence la montée, commence le poème de IHVH-Adonaï, les trompettes accompagnées par les instruments de David, roi d’Israël.
28 Tout le rassemblement se prosterne, le poème poétise, les trompettes trompettent, le tout jusqu’à l’achèvement de la montée.
29 Après avoir achevé de faire monter, le roi et tous ceux qui se trouvent avec lui s’inclinent et se prosternent. Le palais restauré

Le palais restauré

30 Le roi Hizqyahou dit, avec les chefs, aux Lévi, de louanger IHVH-Adonaï par les paroles de David et d’Assaph, le contemplatif. Ils le louangent jusque dans la joie, ils s’inclinent et se prosternent.
31 Hizqyahou répond et dit : « Maintenant vous avez rempli vos mains pour IHVH-Adonaï. Avancez, faites venir des sacrifices, et des mercis à la maison de IHVH-Adonaï. » Le rassemblement fait venir des sacrifices, des mercis, et tout cœur volontaire, des montées.
32 Et c’est le nombre des montées que le rassemblement fait venir : bovins, soixante-dix ; béliers, cent ; moutons, deux cents ; tous ceux-là en montées pour IHVH-Adonaï.
33 Et les sacrements : bovins, six cents ; ovins, trois mille.
34 Seulement, les desservants sont peu nombreux ; ils ne peuvent dépouiller toutes les montées. Leurs frères, les Lévi, les renforcent jusqu’à l’achèvement de l’ouvrage, et jusqu’à ce que les desservants se soient consacrés. Oui, les Lévi sont plus droits de cœur que les desservants pour se consacrer.
35 La montée, aussi, est multiple, avec les graisses des pacifications, avec les libations de la montée. Et se prépare le service de la maison de IHVH-Adonaï.
36 Hizqyahou se rèjouit avec tout le peuple de ce qu’Elohïms a préparé pour le peuple : oui, soudain, la parole était.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf