×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rois 2 15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Rois 2 15
André Chouraqui


’Azaryah et Iotâm en Iehouda

1 En l’an vingt-sept de Iarob’âm, roi d’Israël, règne ’Azaryah bèn Amasyahou, roi de Iehouda.
2 Il a seize ans à son règne et règne cinquante-deux ans à Ieroushalaîm. Nom de sa mère, Iekholyahou, de Ieroushalaîm.
3 Il fait le droit aux yeux de IHVH-Adonaï, comme tout ce qu’avait fait Amasyahou, son père.
4 Seulement, ils n’écartent pas les tertres. Le peuple sacrifie et encense encore dans les tertres.
5 IHVH-Adonaï frappe le roi et il est galeux jusqu’au jour de sa mort ; il habite la Maison-Franche. Iotâm, le fils du roi, sur la maison, juge le peuple de la terre.
6 Le reste des paroles d’’Azaryah, tout ce qu’il a fait, n’est-il pas écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois de Iehouda ? »
7 ‹ Azaryah se couche avec ses pères. Ils l’ensevelissent avec ses pères, dans la ville de David. Iotâm, son fils, règne à sa place. Shaloum assassine Zekharyah

Shaloum assassine Zekharyah

8 En l’an trente-huit d’’Azaryah, roi de Iehouda, Zekharyah bèn Iarob’âm règne sur Israël à Shomrôn, six lunaisons.
9 Il fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï, comme l’avaient fait ses pères. Il ne s’écarte pas des fautes de Iarob’âm bèn Nebat, qui avait fait fauter Israël.
10 Shaloum bèn Iabéish complote contre lui, le frappe devant le peuple, le met à mort et règne à sa place.
11 Le reste des paroles de Zekharyah, le voici écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël. »
12 Voici la parole de IHVH-Adonaï, ce qu’il avait parlé à Iéhou pour dire : « Les fils, les quatrièmes siégeront pour toi sur le trône d’Israël. » Et c’est ainsi.
13 Shaloum bèn Iabéish règne en l’an trente-neuf d’’Ouzyahou roi de Iehouda. Il règne une lune de jours, à Shomrôn. Une suite de complots

Une suite de complots

14 Menahém bèn Gadi monte de Tirsa et vient à Shomrôn. Il frappe Shaloum bèn Iabéish à Shomrôn. Il le met à mort et règne à sa place.
15 Le reste des paroles de Shaloum, le complot qu’il a comploté, le voici écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël. »
16 Alors Menahém frappe Tiphsah, tout ce qui est en elle, et ses frontières depuis Tirsa car elle ne s’était pas ouverte. Il frappe. Toutes ses femmes enceintes, il les pourfend.
17 En l’an trente-neuf d’’Azaryah, roi de Iehouda, Menahém bèn Gadi règne sur Israël dix ans, à Shomrôn.
18 Il fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï. Il ne s’écarte pas des fautes de Iarob’âm bèn Nebat, qui avait fait fauter Israël tous ses jours.
19 Vient Poul, roi d’Ashour, contre la terre. Menahém donne à Poul mille talents d’argent, pour que ses mains soient avec lui et pour renforcer le royaume dans sa main.
20 Menahém sort l’argent d’Israël de tous les héros de l’armée, pour donner au roi d’Ashour cinquante sicles d’argent par homme. Le roi d’Ashour s’en retourne. Il ne s’arrête pas là, sur la terre.
21 Le reste des paroles de Menahém, tout ce qu’il a fait, n’est-il pas écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël ? »
22 Menahém se couche avec ses pères. Peqahyah, son fils, règne à sa place.
23 En l’an cinquante d’’Azaryah, roi de Iehouda, Peqahyah bèn Menahém règne sur Israël à Shomrôn, deux ans.
24 Il fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï. Il ne s’écarte pas des fautes de Iarob’âm bèn Nebat, par lesquelles il avait fait fauter Israël.
25 Pèqah bèn Remalyahou, son capitaine, complote contre lui. Il le frappe à Shomrôn dans le château de la maison du roi, avec Argob, avec Arié et avec lui cinquante hommes, des Benéi Guil’adîm. Il le met à mort et règne à sa place.
26 Le reste des paroles de Peqahyah, tout ce qu’il a fait, le voici écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël. » Déportation en Ashour

Déportation en Ashour

27 En l’an cinquante-deux d’’Azaryah, roi de Iehouda, Pèqah bèn Remalyahou règne sur Israël, à Shomrôn, vingt ans.
28 Il fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï. Il ne s’écarte pas des fautes de Iarob’âm bèn Nebat, qui avait fait fauter Israël.
29 Aux jours de Pèqah, roi d’Israël, Tiglat Pilèssèr, roi d’Ashour, vient. Il prend ’Iôn, Abél Béit-Ma’akha, Ianoah, Qèdèsh, Hasor, le Guil’ad, le Galil, toute la terre de Naphtali. Il les exile en Ashour.
30 Hoshéa’ bèn Éla complote un complot contre Pèqah bèn Remalyahou. Il le frappe, le met à mort et règne à sa place, en l’an vingt de Iotâm bèn ’Ouzyahou.
31 Le reste des paroles de Pèqah, tout ce qu’il a fait, le voici écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël. » Iotâm en Iehouda

Iotâm en Iehouda

32 En l’an deux de Pèqah bèn Remalyahou, roi d’Israël, règne Iotâm bèn ’Ouzyahou, roi de Iehouda.
33 Il a vingt-cinq ans à son règne et règne seize ans à Ieroushalaîm. Nom de sa mère, Ierousha bat Sadoq.
34 Il fait le droit aux yeux de IHVH-Adonaï. Il fait comme tout ce qu’avait fait ’Ouzyahou, son père.
35 Mais ils n’écartent pas les tertres. Le peuple sacrifie et encense encore sur les tertres. Il bâtit la Porte Haute de la Maison de IHVH-Adonaï.
36 Le reste des paroles de Iotâm, ce qu’il a fait, n’est-il pas écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois de Iehouda ? »
37 En ces jours, IHVH-Adonaï commence à envoyer contre Iehouda Resîn, roi d’Arâm, et Pèqah bèn Remalyahou.
38 Iotâm se couche avec ses pères. Il est enseveli avec ses pères dans la ville de David, son père. Ahaz, son fils, règne à sa place.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf