×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Ruth 1     

Ruth 1
Samuel Cahen


1 Ce fut aux jours où les schophetime présidaient (en Israel) qu’il y eut une famine dans le pays. Et un homme de Beth Lé’hem en Iehouda s’en alla pour séjourner dans les champs de Moab, lui, sa femme et ses deux fils.
2 Et le nom de cet homme était Elimélech, et le nom de sa femme Noomi (Noémi), et le nom de ses fils Ma’hlon et Chilion, Ephraïmites de Beth Lé’hem en Iehouda ; ils arrivèrent dans les champs de Moab et s’y arrêtèrent.
3 Elimélech, époux de Noomi, mourut, et il ne resta qu’elle avec ses deux fils.
4 Et ils prirent pour femmes des moabites ; le nom de l’une était Orpa, et le nom de l’autre Routh (Ruth), et ils demeurèrent là environ dix ans.
5 Ma’hlon et Chilion, moururent également tous les deux, et la femme resta (privée) de ses deux enfants et de son mari.
6 Alors elle se leva avec ses brus et s’en retourna des champs de Moab, car elle avait appris dans les champs de Moab que Iehovah avait visité son peuple et lui avait donné du pain.
7 Elle sortit (donc) de l’endroit dans lequel elle était, ses deux brus avec elle, et marchant sur la route pour retourner en la terre de Iehouda ;
8 Noomi dit à ses deux brus : Allez, retournez-vous-en chacune à la maison de sa mère, que Iehovah vous fasse miséricorde comme vous en avez fait avec les défunts et avec moi.
9 Que Iehovah vous permette de trouver le repos chacune dans la maison de son mari. Elle les embrassa, et élevant la voix, elles pleurèrent.
10 Et lui dirent : C’est avec toi que nous retournerons chez ton peuple.
11 Noomi dit : Retournez-vous-en, mes filles ; pourquoi voulez-vous aller avec moi ? Ai-je encore dans mon sein des fils qui puissent devenir vos maris ?
12 Noomi dit : Retournez-vous-en, mes filles, car je suis trop vieille pour appartenir (encore) à un mari ; car si je disais, j’ai de l’espoir, quand même cette nuit je serai avec un mari et que j’enfanterais aussi des fils ;
13 Voudriez-vous les attendre jusqu’à ce qu’ils fussent grands ; est-ce pour eux que vous voudriez refuser d’appartenir à un (autre) mari ? Non, mes filles, j’ai bien plus d’amertume que vous, car la main de Iehovah s’est étendue sur moi.
14 Et, élevant la voix, elles pleurèrent encore ; Orpha embrassa sa belle-mère, mais Routh s’attacha à celle-ci.
15 Laquelle dit : Voici que ta belle-sœur s’en est retournée à son peuple et à ses dieux, retourne à la suite de ta belle-sœur.
16 Routh dit : N’insiste pas auprès de moi pour que je t’abandonne et m’en retourne d’auprès de toi, car, là où tu iras, j’irai ; là où tu t’arrêteras je m’arrêterai ; ton peuple est mon peuple, et ton Dieu mon Dieu.
17 Là où tu mourras je mourrai, et là je serai ensevelie. Que Iehovah me fasse ainsi et continue à me faire, si ce n’est pas la mort seule qui me sépare de toi.
18 (L’autre) voyant que celle-là persistait à aller avec elle, cessa de lui parler (pour la dissuader).
19 Elles marchèrent toutes les deux jusqu’à ce qu’elles entrassent à Beth Lé’hem, et à leur entrée dans Beth Lé’hem, toute la ville fut stupéfaite au sujet d’elles, et les femmes dirent : Est-ce là Noomi ?
20 Elle leur dit : Ne m’appelez pas Noomi ; appelez-moi Mara, car le Tout-Puissant m’a donné beaucoup d’amertume.
21 Je suis partie pleine (de biens), et Iehovah me ramène vide ; pourquoi (donc) m’apeller Noomi, moi que Iehovah a humiliée et que le Tout-Puissant a affligée ?
22 (Ainsi) revint Noomi avec Routh, la Moabite, sa bru, avec elle, qui revenait des champs de Moab, et elle entra à Beth Lé’heme au commencement de la moisson de l’orge.

Cette Bible est dans le domaine public.