×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Esaïe 14.16     

Esaïe 14.16
Samuel Cahen


1 Car Ieovah aura pitié de Jâcob, il choisira encore Israel. Il les replacera dans leur pays ; les étrangers se joindront à eux et s’attacheront à la maison de Jâcob.
2 Des peuples les prendront et les ramèneront à leur demeure ; la maison d’Israel s’en emparera au pays de Ieovah comme serviteurs et servantes ; ils retiendront captifs ceux qui les avaient emprisonnés, et ils dominèrent sur les exacteurs.
3 Il arrivera que lorsque Ieovah t’aura donné du repos de ta peine et de ton tourment et du travail dur qui t’avait été imposé,
4 Tu composeras cette parabole sur le roi de Babel, et tu diras : “Ah ! comme il a cessé l’exacteur, il y a une fin à la concussion,
5 Ieovah a brisé le bâton des méchants, la verge des dominateurs,
6 Qui frappa les peuples avec fureur, de coups sans relâche, qui dominait sur les peuples avec colère, avec une poursuite sans ménagement.
7 Elle se repose, se remet, toute la terre, elle a éclaté en jubilations.
8 Les cyprès, les cèdres du Libanone se réjouissent de ta chute ; depuis que tu es bas, nul ne monte sur nous pour nous abattre.
9 Le schéol, en bas, s’émeut à cause de toi, à ton arrivée ; il agite devant toi les rephaïme (ombres), tous les forts de la terre ; il soulève de leurs trônes tous les rois des nations.
10 Tous commencent à te parler, et disent : “Toi aussi, tu es devenu faible comme nous, tu nous ressembles !
11 Ton orgueil, le résonnement de ta harpe sont descendus dans le schéol ; sous toi les vers sont étendus, les vermisseaux font ta couverture.
12 Ah ! comme tu es tombé du ciel, astre brillant, fils du matin ; tu es abattu à terre, toi qui affaiblissait les nations !
13 Tu as dit dans ton cœur : Je monterai au ciel, j’élèverai mon trône au-dessus des étoiles du ciel, je m’assiérai sur la montagne de réunion, au flanc septentrional.
14 Je monterai sur les hauteurs des nuages, je serai assimilé au Très-Haut.”
15 Certes ! c’est dans le schéol que tu descendras, au fond de la fosse.
16 Tes spectateurs te regarderont, te contempleront, se consulteront sur toi : Est-ce là cet homme qui faisait frémir la terre, qui culbutait des royaumes ;
17 Qui réduisait l’univers en désert, qui ravageait les villes ? il n’ouvrait pas la maison à ses captifs.
18 Tous les rois des nations, tous, sont couchés avec honneur, chacun dans son mausolée.
19 Mais toi tu as été rejeté de ton sépulcre, comme une branche méprisée, comme un vêtement de cadavre percé du glaive ; (de ceux) qui descendent dans les flancs du tombeau, comme une charogne foulée.
20 Tu ne seras pas réuni à eux dans la tombe, car tu as détruit ton pays, tué ton peuple ; que jamais la race des pervers ne soit mentionnée !
21 Préparez le carnage pour ses fils, pour le crime de leurs pères ; qu’ils ne se relèvent plus pour s’emparer du pays, et remplir de leurs villes la terre.
22 Je m’élèverai contre eux, dit Ieovah Tsebaoth, j’anéantirai de Babel le nom et la trace, le descendant et l’arrière petit-fils, dit Ieovah.
23 J’en ferai la demeure du hérisson, et je la réduirai en étangs ; je la balayerai avec le balai de la destruction, dit Ieovah Tsebaoth.

Prophétie sur l’Assyrie

24 Ieovah Tsebaoth a juré, disant : Oui il en sera comme j’ai imaginé, et ce que j’ai résolu aura lieu.
25 Aschour sera brisé dans mon pays, il sera écrasé sur mes montagnes ; son joug sera éloigné d’eux, et son fardeau sera détourné de son épaule.
26 Voilà la résolution résolue sur toute la terre, voilà la main étendue sur toutes les nations.
27 Car Ieovah Tsebaoth l’a résolu ; qui s’y opposera ? sa main est étendue, qui la pliera ?

Prophétie contre les Philistins

28 Dans l’année de la mort du roi A’haz fut (prononcé) ce massa (discours accablant) :
29 Ne te réjouis pas, tout Pelescheth (Philistin), de ce que le bâton qui te frappait est brisé ; car de la racine du serpent sortira l’engeance des vipères, dont le fruit est un dragon volant.
30 Les fils des indigents paîtront (tranquillement), et les nécessiteux reposeront avec sécurité ; car je ferai périr ta racine par la faim, et le reste sera tué.
31 Gémis, ô porte ! crie, ville ! toi, Pelescheth, tu défailles tout entière ; car du nord vient une fumée, pas un seul ne reste dans ses réunions.
32 Que répondent les messagers des peuples ? que Ieovah a fondé Tsione, que là trouvent protection les malheureux de son peuple.

Cette Bible est dans le domaine public.