×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Esther 1     

Esther 1
Samuel Cahen


1 Et ce fut aux jours d’A’haschverosch (Assuérus), cet A’haschverosch qui régna depuis Hodou (l’Inde) jusqu’à Cousch (l’Ethiopie), cent vingt-sept provinces :
2 En ces jours, le roi A’haschverosch étant assis sur le trône de son royaume, lequel était à Schouschan (Suse), la résidence ;
3 Dans la troisième année de son règne, il fit un festin pour tous ses princes et ses serviteurs, (aux chefs de) l’armée des Perses et des Mèdes, aux gouverneurs et chefs des provinces, (qui se tenaient) devant lui.
4 En leur faisant voir la richesse, l’abondance de son royaume, et l’éclat, la magnificence de sa grandeur, (pendant) de nombreux jours, cent quatre-vingts jours.
5 Et lorsque ces jours furent accomplis, le roi fit pour tout le peuple qui se trouvait à Schouschan, la résidence, depuis le (plus) grand jusqu’au (plus) petit, un festin de sept jours, dans la cour du jardin intérieur du roi.
6 (Des tentures) blanches, vertes et bleu céleste, attachées par des cordons de lin et de pourpre à des rouleaux d’argent et à des colonnes de marbre ; des lits d’or et d’argent sur un parvis de porphyre, de marbre, de dar et de so’hereth.
7 On versait à boire dans des vases d’or, dans des vases divers, et le vin royal était abondant selon la libéralité du roi.
8 On buvait (chacun) selon (sa) coutume, sans violence, car ainsi le roi l’avait ordonné à chaque grand de sa maison, d’agir selon la volonté de chacun.
9 La reine Vaschti (Vasthi) aussi fit un repas (pour) les femmes dans la maison royale du roi A’haschverosch.
10 Le septième jour, quand le cœur du roi fut réjoui par le vin, il ordonna à Mehouma, Bistha, Harbona, Bigtha et Abagtha, Zethar, Karkas, les sept eunuques qui faisaient le service en présence du roi A’haschverosch,
11 D’amener devant le roi la reine Vaschti avec le diadème royal, pour montrer aux peuples et aux princes sa beauté, car elle était de belle apparence.
12 Mais la reine Vaschti refusa de venir à l’ordre du roi qui (lui avait été) transmis par l’entremise des eunuques ; le roi s’irrita fort, et sa colère s’enflamma en lui.
13 Et le roi dit aux sages, experts (dans les événements) du temps [car ainsi (se traitaient) les affaires du roi devant tous ceux qui étaient experts dans la loi et le droit.
14 Et les (plus) près de lui (étaient) Karschena, Schethar, Admatha, Tarschisch, Meress, Marsena, Memouchan, les sept princes de Perse et de Médie, qui voyaient la face du roi (et) occupaient le premier (rang) dans le royaume] :
15 “D’après quelle loi (dit-il, faut-il) agir envers la reine Vaschti, pour n’avoir pas exécuté l’ordre du roi A’haschverosch par l’entremise des eunuques ? ”
16 Memouchan dit devant le roi et les princes : “Ce n’est pas contre le roi seul que la reine Vaschti a manqué, mais contre tous les princes et tous les peuples qui (sont) dans toutes les provinces du roi A’haschverosch ;
17 “Car la conduite de la reine se répandra parmi toutes les femmes, aux yeux desquelles leurs maris seront méprisés, en ce qu’elles diront : Le roi A’haschverosch a dit d’amener la reine Vaschti devant lui, et elle n’est pas venue.
18 “En ce jour (encore) les princesses de Perse et de Médie, qui auront appris la conduite de la reine, le diront à tous les princes du roi ; et il y aura assez d’indignation et d’irritation.
19 “S’il plaît au roi qu’il émane de lui une parole royale, et qu’il soit écrit selon la loi des Perses et des Mèdes, (pour) n’être pas enfreint, que la reine Vaschti n’est pas venue devant le roi A’haschverosch, et que sa dignité royale soit donnée par le roi à une compagne d’elle, meilleure qu’elle.
20 “La résolution du roi, exécutée dans tout son royaume, qui est immense, était publiée, toutes les femmes honoreront leurs maris, depuis le (plus) grand jusqu’au (plus) petit.”
21 Ce discours plut au roi et aux princes, et le roi agit selon le discours de Memouchan.
22 Et l’on expédia des lettres à toutes les provinces du roi, à chaque province selon son écriture et à chaque peuple selon son langage, afin que chaque mari, quel que fût le langage parlé chez son peuple, fût maître dans sa maison.

Cette Bible est dans le domaine public.