Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jude 1.3

Jude 1.3 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Mes bien-aimés, ayant toujours souhaité avec grande ardeur de vous écrire touchant le salut qui nous est commun, je m’y trouve maintenant obligé par nécessité, pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été une fois laissée par tradition aux saints.
MARMes bien-aimés, comme je m’étudie entièrement à vous écrire du salut [qui nous est] commun, il m’a été nécessaire de vous écrire pour vous exhorter à soutenir le combat pour la foi qui a été une fois donnée aux Saints.
OSTBien-aimés, plein de zèle pour vous écrire touchant notre salut commun, j’ai jugé nécessaire de le faire, pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été donnée une fois aux saints.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRBien-aimés, comme j’étais tout occupé du désir de vous écrire sur notre salut commun, j’ai été forcé de vous écrire afin de vous exhorter à combattre pour la foi, qui a été une fois pour toutes transmise aux saints.
LAUBien-aimés, me sentant vivement pressé de vous écrire au sujet de [notre] commun salut, j’ai dû vous écrire afin de vous exhorter à combattre pour{Ou par la foi.} la foi qui a été transmise une fois aux saints ;
OLTMes bien-aimés, j’avais fort à coeur de vous écrire relativement à notre salut commun, et je me vois maintenant dans l’obligation de le faire, afin de vous inviter à combattre pour la foi, qui a été, une fois pour toutes, enseignée aux saints.
DBYBien-aimés, quand j’usais de toute diligence pour vous écrire de notre commun salut, je me suis trouvé dans la nécessité de vous écrire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été une fois enseignée aux saints ;
STABien-aimés, je mettais beaucoup de soin à vous écrire concernant notre salut commun, quand je me suis trouvé forcé de vous adresser cette lettre pour vous prier de défendre la foi qui a été une fois pour toutes transmise aux fidèles.
BANBien-aimés, comme je m’empressais de vous écrire au sujet de notre commun salut, j’ai été dans la nécessité de vous écrire pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGBien-aimés, comme je mettais tout mon zèle à vous écrire au sujet de votre salut commun, je me suis trouvé dans la nécessité de le faire, afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été une fois pour toutes transmise aux saints.
FILBien-aimés, comme je mettais tout mon zèle à vous écrire au sujet de votre salut commun, je me suis trouvé dans la nécessité de le faire, afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été une fois pour toutes transmise aux saints.
LSGBien aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
SYNBien-aimés, comme j’avais fort à cœur de vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire, afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été jadis transmise aux saints.
CRABien-aimés, comme je mettais tout mon zèle à vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis vu dans la nécessité de vous adresser cette lettre, pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
BPCBien-aimés, tout préoccupé de vous écrire au sujet de notre commun salut, je me suis vu dans la nécessité de le faire, afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
JERTrès chers, j’avais un grand désir de vous écrire au sujet de notre salut commun, et j’ai été contraint de le faire, afin de vous exhorter à combattre pour la foi transmise aux saints une fois pour toutes.
TRIBien-aimés, j’avais fort à coeur de vous écrire au sujet de notre commun salut, quand je me suis vu contraint de le faire, afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
NEGBien-aimés, alors que je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de vous envoyer cette lettre pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
CHUAimés, faisant toute diligence pour vous écrire sur notre salut commun, il m’est nécessaire de vous écrire, afin de vous exhorter à combattre pour l’adhérence transmise une seule fois aux consacrés.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPFrères bien-aimés, j’ai tenu absolument à vous écrire à propos du salut que tous nous attendons. Il fallait que je vous écrive pour vous encourager: luttez pour la foi que Dieu a donnée aux saints de façon définitive.
S21Bien-aimés, alors que j’avais le vif désir de vous écrire au sujet du salut qui nous est commun, j’ai été contraint de vous envoyer cette lettre afin de vous encourager à combattre pour la foi transmise aux saints une fois pour toutes.
KJFBien-aimés, quand je faisais toute diligence pour vous écrire de notre commun salut, il m’a semblé nécessaire de vous écrire, et de vous exhorter afin que vous combattiez sérieusement pour la foi qui a été donnée une seule fois aux saints.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULcarissimi omnem sollicitudinem faciens scribendi vobis de communi vestra salute necesse habui scribere vobis deprecans supercertari semel traditae sanctis fidei
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἈγαπητοί, πᾶσαν σπουδὴν ποιούμενος γράφειν ὑμῖν περὶ τῆς κοινῆς ⸀ἡμῶν σωτηρίας ἀνάγκην ἔσχον γράψαι ὑμῖν παρακαλῶν ἐπαγωνίζεσθαι τῇ ἅπαξ παραδοθείσῃ τοῖς ἁγίοις πίστει.