Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jacques 1.13

Jacques 1.13 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Que nul ne dise, lorsqu’il est tenté, que c’est Dieu qui le tente : car Dieu est incapable de tenter, et de pousser personne au mal.
MARQuand quelqu’un est tenté, qu’il ne dise point : je suis tenté de Dieu ; car Dieu ne peut être tenté par le mal, et aussi ne tente-t-il personne.
OSTQue personne ne dise, lorsqu’il est tenté : C’est Dieu qui me tente ; car Dieu ne peut être tenté par le mal, et lui-même ne tente personne.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRQue personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : « C’est par Dieu que je suis tenté ; » car Dieu ne peut être tenté par le mal, et Il ne tente Lui-même personne ;
LAUQue nul, quand il est tenté, ne dise : C’est de Dieu que je suis tenté ; car Dieu ne peut être tenté par aucun mal, et il ne tente personne ;
OLTQue personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: «C’est Dieu qui me tente,» car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente personne.
DBYQue nul, quand il est tenté, ne dise : Je suis tenté par Dieu ; -car Dieu ne peut être tenté par le mal, et lui ne tente personne.
STAQue personne ne dise dans une tentation : « C’est Dieu qui me tente », car Dieu, qui ne peut être tenté par le mal, ne tente lui-même personne.
BANQue personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est par Dieu que je suis tenté ! Car Dieu ne peut être tenté par le mal, aussi ne tente-t-il lui-même personne.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGQue nul, lorsqu’il est tenté, ne dise que c’est Dieu qui le tente ; car Dieu ne tente pas pour le mal, et il ne tente lui-même personne.
FILQue nul, lorsqu’il est tenté, ne dise que c’est Dieu qui le tente; car Dieu ne tente pas pour le mal, et Il ne tente Lui-même personne.
LSGQue personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.
SYNQue personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente ; car Dieu ne peut être tenté par aucun mal, et lui-même ne tente personne.
CRAQue nul, lorsqu’il est tenté, ne dise : «?C’est Dieu qui me tente?» ; car Dieu ne saurait être tenté de mal, et lui-même ne tente personne.
BPCQue personne, dans la tentation, ne dise qu’il est tenté par Dieu : car Dieu ne peut être tenté de mal faire : aussi bien, ne tente-t-il personne.
JERQue nul, s’il est éprouvé, ne dise : "C’est Dieu qui m’éprouve." Dieu en effet n’éprouve pas le mal, il n’éprouve non plus personne.
TRIQue personne, étant dans l’épreuve, ne dise : “C’est Dieu qui m’éprouve” ; car Dieu est à l’abri des épreuves du mal, et lui-même n’éprouve personne.
NEGQue personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.
CHUQue personne, étant éprouvé, ne dise : « C’est par Elohîms que je suis éprouvé. » Non, Elohîms ne peut être éprouvé par le mal, il n’éprouve personne.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPIl ne faut jamais dire au moment de l’épreuve: “Dieu veut me faire tomber!” Car, si Dieu est à l’abri de tout mal, de son côté il ne cherche à faire tomber personne.
S21Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : « C’est Dieu qui me tente », car Dieu ne peut pas être tenté par le mal et il ne tente lui-même personne.
KJFNe laissez personne dire, lorsqu’il est tenté: Je suis tenté de Dieu; car Dieu ne peut être tenté par le mal, et lui-même ne tente personne.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULnemo cum temptatur dicat quoniam a Deo temptor Deus enim intemptator malorum est ipse autem neminem temptat
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTμηδεὶς πειραζόμενος λεγέτω ὅτι Ἀπὸ θεοῦ πειράζομαι· ὁ γὰρ θεὸς ἀπείραστός ἐστιν κακῶν, πειράζει δὲ αὐτὸς οὐδένα.