Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Hébreux 9.9

Hébreux 9.9 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Et cela même était l’image de ce qui se passait en ce temps-là, pendant lequel on offrait des dons et des victimes, qui ne pouvaient rendre juste et parfaite la conscience de ceux qui rendaient à Dieu ce culte ;
MARDurant lequel étaient offerts des dons et des sacrifices ; qui ne pouvaient point sanctifier la conscience de celui qui faisait le service,
OSTPendant lequel on offre des dons et des sacrifices, qui ne peuvent rendre parfait quant à la conscience celui qui fait le service,
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRqui est un symbole de l’époque actuelle, d’après lequel des offrandes et des sacrifices sont présentés qui ne peuvent point conduire à la perfection, en ce qui concerne la conscience, celui qui rend le culte,
LAUC’était là une parabole en vue du temps présent, pendant lequel on offre des offrandes et des sacrifices qui ne peuvent pas, quant à la conscience, consommer celui qui rend un culte
OLTElle est une figure symbolique relative au temps présent: elle signifie que les oblations et les sacrifices offerts sont incapables d’amener celui qui rend ce culte à la perfection réclamée par la conscience.
DBYlequel est une figure pour le temps présent, dans lequel sont offerts des dons et des sacrifices qui ne peuvent pas rendre parfait quant à la conscience celui qui rend le culte,
STAet celle-ci est un symbole pour le temps présent où l’on fait encore des offrandes et des sacrifices incapables de mener celui qui les fait à la perfection qu’exige sa conscience.
BANqui était une figure pour le temps présent selon laquelle on offre des dons et des sacrifices qui ne peuvent pas rendre parfait, quant à la conscience, celui qui célèbre ce culte,
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGC’est une figure pour le temps présent, où l’on offre des dons et des victimes, qui ne peuvent rendre parfait selon la conscience celui qui rend ce culte ; puisqu’ils ne consistaient qu’en mets (viandes), et en breuvages
FILC’est une figure pour le temps présent, où l’on offre des dons et des victimes, qui ne peuvent rendre parfait selon la conscience celui qui rend ce culte; puisqu’ils ne consistaient qu’en mets, et en breuvages,
LSGC’est une figure pour le temps actuel, où l’on présente des offrandes et des sacrifices qui ne peuvent rendre parfait sous le rapport de la conscience celui qui rend ce culte,
SYNC’était un symbole en vue du temps présent, pour montrer que les dons et les sacrifices offerts sont incapables de rendre parfait, au regard de la conscience, celui qui célèbre un tel culte.
CRAC’est une figure qui a rapport au temps présent ; elle signifie que les oblations et les sacrifices offerts ne peuvent amener à la perfection, au point de vue de la conscience, celui qui rend ce culte.
BPCC’est une figure du temps présent : elle signifie que les oblations et les sacrifices offerts ne peuvent élever à la perfection la conscience de celui qui rend ce culte :
JERC’est là une figure pour la période actuelle ; sous son régime on offre des dons et des sacrifices, qui n’ont pas le pouvoir de rendre parfait l’adorateur en sa conscience ;
TRIC’est un symbole pour le temps présent, montrant que sont offerts des dons et des sacrifices qui ne peuvent rendre parfait la conscience de celui qui rend le culte ;
NEGC’est un symbole pour le temps présent; il signifie que les dons et sacrifices présentés ne peuvent rendre parfait sous le rapport de la conscience celui qui rend ce culte;
CHUCeci est une parabole pour le temps présent, selon laquelle les dons et les sacrifices offerts ne peuvent en conscience rendre parfait le serviteur.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPC’est une leçon pour le temps présent. On a beau offrir des dons et des victimes, elles ne donnent pas à celui qui les offre la perfection intérieure.
S21C’est une illustration pour le temps présent ; elle signifie que les dons et les sacrifices présentés ne peuvent pas rendre parfait, sur le plan de la conscience, celui qui prend part à ce culte.
KJFCe qui était une figure pour le temps présent, dans lequel on offrait des dons et des sacrifices, qui ne pouvaient rendre parfait quant à la conscience celui qui faisait le service,
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULquae parabola est temporis instantis iuxta quam munera et hostiae offeruntur quae non possunt iuxta conscientiam perfectum facere servientem
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἥτις παραβολὴ εἰς τὸν καιρὸν τὸν ἐνεστηκότα, καθ’ ⸀ἣν δῶρά τε καὶ θυσίαι προσφέρονται μὴ δυνάμεναι κατὰ συνείδησιν τελειῶσαι τὸν λατρεύοντα,