Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

’ishshah
Lexique biblique hébreu

Strong numéro : 802 Parcourir le lexique
Mot hébreu original Origine du mot
אִשָּׁה

Vient de 0376 ou 0582

Mot hébreu (translittéré) Type de mot

’ishshah (ish-shaw’)

Nom féminin

Définition de « ’ishshah » en hébreu
  1. femme, épouse, femelle
    1. femme (contraire de l’homme)
    2. épouse (mariée à un homme)
    3. femelle (des animaux)
    4. chaque, chacun (pronom)
« ’ishshah » est traduit dans la Louis Segond par 

femme(s) 746, femelle, enfants, chacune, ensemble, filles, elle, veuve, prostituée, concubine, mère, prostituée,... ; 780

Concordance biblique du mot hébreu « ’ishshah »

Genèse (132) Exode (34) Lévitique (32) Nombres (35) Deutéronome (34) Josué (9) Juges (55) Ruth (14) 1 Samuel (47) 2 Samuel (40) 1 Rois (34) 2 Rois (17) 1 Chroniques (20) 2 Chroniques (18) Esdras (11) Néhémie (10) Esther (18) Job (8) Psaumes (3) Proverbes (24) Ecclésiaste (3) Cantique (3) Esaïe (11) Jérémie (32) Lamentations (3) Ezéchiel (20) Daniel (2) Osée (4) Amos (2) Michée (1) Nahum (1) Zacharie (7) Malachie (2)

Concordance de « ’ishshah » dans Genèse

Genèse 2.22
L’Éternel Dieu forma une femme (’ishshah) de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme.

Genèse 2.23
Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on lappellera femme (’ishshah), parce qu’elle a été prise de l’homme.

Genèse 2.24
C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme (’ishshah), et ils deviendront une seule chair.

Genèse 2.25
L’homme et sa femme (’ishshah) étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte .

Genèse 3.1
Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits . Il dit à la femme (’ishshah) : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?

Genèse 3.2
La femme (’ishshah) répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.

Genèse 3.4
Alors le serpent dit à la femme (’ishshah) : Vous ne mourrez point ;

Genèse 3.6
La femme (’ishshah) vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea .

Genèse 3.8
Alors ils entendirent la voix de l’Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir , et l’homme et sa femme (’ishshah) se cachèrent loin de la face de l’Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.

Genèse 3.12
L’homme répondit : La femme (’ishshah) que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé .

Genèse 3.13
Et l’Éternel Dieu dit à la femme (’ishshah) : Pourquoi as-tu fait cela ? La femme (’ishshah) répondit : Le serpent m’a séduite , et j’en ai mangé .

Genèse 3.15
Je mettrai inimitié entre toi et la femme (’ishshah), entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.

Genèse 3.16
Il dit à la femme (’ishshah) : J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.

Genèse 3.17
Il dit à l’homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme (’ishshah), et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras point ! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,

Genèse 3.20
Adam donna à sa femme (’ishshah) le nom d’Ève : car elle a été la mère de tous les vivants.

Genèse 3.21
L’Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme (’ishshah) des habits de peau, et il les en revêtit .

Genèse 4.1
Adam connut Ève, sa femme (’ishshah) ; elle conçut , et enfanta Caïn et elle dit : J’ai formé un homme avec l’aide de l’Éternel.

Genèse 4.17
Caïn connut sa femme (’ishshah) ; elle conçut , et enfanta Hénoc. Il bâtit ensuite une ville, et il donna à cette ville le nom de son fils Hénoc.

Genèse 4.19
Lémec prit deux femmes (’ishshah) : le nom de l’une était Ada, et le nom de l’autre Tsilla.

Genèse 4.23
Lémec dit à ses femmes (’ishshah) : Ada et Tsilla, écoutez ma voix ! Femmes (’ishshah) de Lémec, écoutez ma parole ! J’ai tué un homme pour ma blessure, Et un jeune homme pour ma meurtrissure.

Genèse 4.25
Adam connut encore sa femme (’ishshah) ; elle enfanta un fils, et l’appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m’a donné un autre fils à la place d’Abel, que Caïn a tué .

Genèse 6.2
les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes (’ishshah) parmi toutes celles qu’ils choisirent .

Genèse 6.18
Mais j’établis mon alliance avec toi ; tu entreras dans l’arche, toi et tes fils, ta femme (’ishshah) et les femmes (’ishshah) de tes fils avec toi.

Genèse 7.2
Tu prendras auprès de toi sept couples de tous les animaux purs, le mâle et sa femelle (’ishshah) ; une paire des animaux qui ne sont pas purs , le mâle et sa femelle (’ishshah) ;

Genèse 7.7
Et Noé entra dans l’arche avec ses fils, sa femme (’ishshah) et les femmes (’ishshah) de ses fils, pour échapper aux eaux du déluge.

Genèse 7.13
Ce même jour entrèrent dans l’arche Noé, Sem, Cham et Japhet, fils de Noé, la femme (’ishshah) de Noé et les trois femmes (’ishshah) de ses fils avec eux :

Genèse 8.16
Sors de l’arche, toi et ta femme (’ishshah), tes fils et les femmes (’ishshah) de tes fils avec toi.

Genèse 8.18
Et Noé sortit , avec ses fils, sa femme (’ishshah), et les femmes (’ishshah) de ses fils.

Genèse 11.29
Abram et Nachor prirent des femmes (’ishshah) : le nom de la femme (’ishshah) d’Abram était Saraï, et le nom de la femme (’ishshah) de Nachor était Milca, fille d’Haran, père de Milca et père de Jisca.

Genèse 11.31
Térach prit Abram, son fils, et Lot, fils d’Haran, fils de son fils, et Saraï, sa belle-fille, femme (’ishshah) d’Abram, son fils. Ils sortirent ensemble d’Ur en Chaldée, pour aller au pays de Canaan. Ils vinrent jusqu’à Charan, et ils y habitèrent .

Genèse 12.5
Abram prit Saraï, sa femme (’ishshah), et Lot, fils de son frère, avec tous les biens qu’ils possédaient et les serviteurs qu’ils avaient acquis à Charan. Ils partirent pour aller dans le pays de Canaan, et ils arrivèrent au pays de Canaan.

Genèse 12.11
Comme il était près d’entrer en Égypte, il dit à Saraï, sa femme (’ishshah) : Voici , je sais que tu es une femme (’ishshah) belle de figure.

Genèse 12.12
Quand les Égyptiens te verront , ils diront : C’est sa femme (’ishshah) ! Et ils me tueront , et te laisseront la vie .

Genèse 12.14
Lorsque Abram fut arrivé en Égypte, les Égyptiens virent que la femme (’ishshah) était fort belle.

Genèse 12.15
Les grands de Pharaon la virent aussi et la vantèrent à Pharaon ; et la femme (’ishshah) fut emmenée dans la maison de Pharaon.

Genèse 12.17
Mais l’Éternel frappa de grandes plaies Pharaon et sa maison, au sujet de Saraï, femme (’ishshah) d’Abram.

Genèse 12.18
Alors Pharaon appela Abram, et dit : Qu’est-ce que tu m’as fait ? Pourquoi ne m’as-tu pas déclaré que c’est ta femme (’ishshah) ?

Genèse 12.19
Pourquoi as-tu dit : C’est ma sœur ? Aussi l’ai-je prise pour ma femme (’ishshah). Maintenant, voici ta femme (’ishshah), prends -la, et va-t-en !

Genèse 12.20
Et Pharaon donna ordre à ses gens de le renvoyer , lui et sa femme (’ishshah), avec tout ce qui lui appartenait.

Genèse 13.1
Abram remonta d’Égypte vers le midi, lui, sa femme (’ishshah), et tout ce qui lui appartenait, et Lot avec lui.

Genèse 14.16
Il ramena toutes les richesses ; il ramena aussi Lot, son frère, avec ses biens, ainsi que les femmes (’ishshah) et le peuple.

Genèse 16.1
Saraï, femme (’ishshah) d’Abram, ne lui avait point donné d’enfants . Elle avait une servante Égyptienne, nommée Agar.

Genèse 16.3
Alors Saraï, femme (’ishshah) d’Abram, prit Agar, l’Égyptienne, sa servante, et la donna pour femme (’ishshah) à Abram, son mari, après qu’Abram eut habité dix années dans le pays de Canaan.

Genèse 17.15
Dieu dit à Abraham : Tu ne donneras plus à Saraï, ta femme (’ishshah), le nom de Saraï ; mais son nom sera Sara.

Genèse 17.19
Dieu dit : Certainement Sara, ta femme (’ishshah), t’enfantera un fils ; et tu l’appelleras du nom d’Isaac. J’établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui.

Genèse 18.9
Alors ils lui dirent : est Sara, ta femme (’ishshah) ? Il répondit : Elle est là, dans la tente.

Genèse 18.10
L’un d’entre eux dit : Je reviendrai vers toi à cette même époque ; et voici, Sara, ta femme (’ishshah), aura un fils. Sara écoutait à l’entrée de la tente, qui était derrière lui.

Genèse 18.11
Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge : et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants (’ishshah).

Genèse 19.15
Dès l’aube du jour, les anges insistèrent auprès de Lot, en disant : Lève -toi, prends ta femme (’ishshah) et tes deux filles qui se trouvent ici , de peur que tu ne périsses dans la ruine de la ville.

Genèse 19.16
Et comme il tardait , les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme (’ishshah) et ses deux filles, car l’Éternel voulait l’épargner ; ils l’emmenèrent , et le laissèrent hors de la ville.

Genèse 19.26
La femme (’ishshah) de Lot regarda en arrière , et elle devint une statue de sel.

Genèse 20.2
Abraham disait de Sara, sa femme (’ishshah) : C’est ma sœur. Abimélec, roi de Guérar, fit enlever Sara.

Genèse 20.3
Alors Dieu apparut en songe à Abimélec pendant la nuit, et lui dit : Voici, tu vas mourir à cause de la femme (’ishshah) que tu as enlevée , car elle a un mari .

Genèse 20.7
Maintenant, rends la femme (’ishshah) de cet homme ; car il est prophète, il priera pour toi, et tu vivras . Mais, si tu ne la rends pas, sache que tu mourras , toi et tout ce qui t’appartient.

Genèse 20.11
Abraham répondit : Je me disais qu’il n’y avait sans doute aucune crainte de Dieu dans ce pays, et que l’on me tuerait à cause de ma femme (’ishshah).

Genèse 20.12
De plus, il est vrai qu’elle est ma sœur, fille de mon père ; seulement, elle n’est pas fille de ma mère ; et elle est devenue ma femme (’ishshah).

Genèse 20.14
Abimélec prit des brebis et des bœufs, des serviteurs et des servantes, et les donna à Abraham ; et il lui rendit Sara, sa femme (’ishshah).

Genèse 20.17
Abraham pria Dieu, et Dieu guérit Abimélec, sa femme (’ishshah) et ses servantes ; et elles purent enfanter .

Genèse 20.18
Car l’Éternel avait frappé de stérilité toute la maison d’Abimélec, à cause de Sara, femme (’ishshah) d’Abraham.

Genèse 21.21
Il habita dans le désert de Paran, et sa mère lui prit une femme (’ishshah) du pays d’Égypte.

Genèse 23.19
Après cela, Abraham enterra Sara, sa femme (’ishshah), dans la caverne du champ de Macpéla, vis-à-vis de Mamré, qui est Hébron, dans le pays de Canaan.

Genèse 24.3
et je te ferai jurer par l’Éternel, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, de ne pas prendre pour mon fils une femme (’ishshah) parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j’habite ,

Genèse 24.4
mais d’aller dans mon pays et dans ma patrie prendre une femme (’ishshah) pour mon fils Isaac.

Genèse 24.5
Le serviteur lui répondit : Peut-être la femme (’ishshah) ne voudra -t-elle pas me suivre dans ce pays-ci ; devrai -je mener ton fils dans le pays d’où tu es sorti ?

Genèse 24.7
L’Éternel, le Dieu du ciel, qui m’a fait sortir de la maison de mon père et de ma patrie , qui m’a parlé et qui m’a juré , en disant : Je donnerai ce pays à ta postérité, lui-même enverra son ange devant toi ; et c’est de là que tu prendras une femme (’ishshah) pour mon fils.

Genèse 24.8
Si la femme (’ishshah) ne veut pas te suivre , tu seras dégagé de ce serment que je te fais faire. Seulement, tu n’y mèneras pas mon fils.

Genèse 24.15
Il n’avait pas encore fini de parler que sortit , sa cruche sur l’épaule, Rebecca, née de Bethuel, fils de Milca, femme (’ishshah) de Nachor, frère d’Abraham.

Genèse 24.36
Sara, la femme (’ishshah) de mon seigneur, a enfanté dans sa vieillesse un fils à mon seigneur ; et il lui a donné tout ce qu’il possède.

Genèse 24.37
Mon seigneur m’a fait jurer , en disant : Tu ne prendras pas pour mon fils une femme (’ishshah) parmi les filles des Cananéens, dans le pays desquels j’habite ;

Genèse 24.38
mais tu iras dans la maison de mon père et de ma famille prendre une femme (’ishshah) pour mon fils.

Genèse 24.39
J’ai dit à mon seigneur : Peut-être la femme (’ishshah) ne voudra-t-elle pas me suivre .

Genèse 24.40
Et il m’a répondu : L’Éternel, devant qui j’ai marché , enverra son ange avec toi, et fera réussir ton voyage ; et tu prendras pour mon fils une femme (’ishshah) de la famille et de la maison de mon père.

Genèse 24.44
(24.43) et qui me répondra : (24.44) Bois toi-même, et je puiserai aussi pour tes chameaux, que cette jeune fille soit la femme (’ishshah) que l’Éternel a destinée au fils de mon seigneur !

Genèse 24.51
Voici Rebecca devant toi ; prends et va , et qu’elle soit la femme (’ishshah) du fils de ton seigneur, comme l’Éternel l’a dit .

Genèse 24.67
Isaac conduisit Rebecca dans la tente de Sara, sa mère ; il prit Rebecca, qui devint sa femme (’ishshah), et il l’aima . Ainsi fut consolé Isaac, après avoir perdu sa mère.

Genèse 25.1
Abraham prit encore une femme (’ishshah), nommée Ketura.

Genèse 25.10
C’est le champ qu’Abraham avait acquis des fils de Heth. Là furent enterrés Abraham et Sara, sa femme (’ishshah).

Genèse 25.20
Isaac était âgé de quarante ans, quand il prit pour femme (’ishshah) Rebecca, fille de Bethuel, l’Araméen, de Paddan-Aram, et sœur de Laban, l’Araméen.

Genèse 25.21
Isaac implora l’Éternel pour sa femme (’ishshah), car elle était stérile, et l’Éternel l’exauça : Rebecca, sa femme (’ishshah), devint enceinte .

Genèse 26.7
Lorsque les gens du lieu faisaient des questions sur sa femme (’ishshah), il disait : C’est ma sœur ; car il craignait , en disant ma femme (’ishshah), que les gens du lieu ne le tuassent , parce que Rebecca était belle de figure.

Genèse 26.8
Comme son séjour se prolongeait , il arriva qu’Abimélec, roi des Philistins, regardant par la fenêtre, vit Isaac qui plaisantait avec Rebecca, sa femme (’ishshah).

Genèse 26.9
Abimélec fit appeler Isaac, et dit : Certainement, c’est ta femme (’ishshah). Comment as-tu pu dire : C’est ma sœur ? Isaac lui répondit : J’ai parlé ainsi, de peur de mourir à cause d’elle.

Genèse 26.10
Et Abimélec dit : Qu’est-ce que tu nous as fait ? Peu s’en est fallu que quelqu’un du peuple n’ait couché avec ta femme (’ishshah), et tu nous aurais rendus coupables.

Genèse 26.11
Alors Abimélec fit cette ordonnance pour tout le peuple : Celui qui touchera à cet homme ou à sa femme (’ishshah) sera mis à mort .

Genèse 26.34
Esaü, âgé de quarante ans, prit pour femmes (’ishshah) Judith, fille de Beéri, le Héthien, et Basmath, fille d’Elon, le Héthien.

Genèse 27.46
Rebecca dit à Isaac : Je suis dégoûtée de la vie, à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme (’ishshah), comme celles-ci, parmi les filles de Heth, parmi les filles du pays, à quoi me sert la vie ?

Genèse 28.1
Isaac appela Jacob, le bénit , et lui donna cet ordre : Tu ne prendras pas une femme (’ishshah) parmi les filles de Canaan.

Genèse 28.2
Lève -toi, va à Paddan-Aram, à la maison de Bethuel, père de ta mère, et prends -y une femme (’ishshah) d’entre les filles de Laban, frère de ta mère.

Genèse 28.6
Esaü vit qu’Isaac avait béni Jacob, et qu’il l’avait envoyé à Paddan-Aram pour y prendre une femme (’ishshah), et qu’en le bénissant il lui avait donné cet ordre : Tu ne prendras pas une femme (’ishshah) parmi les filles de Canaan.

Genèse 28.9
Et Esaü s’en alla vers Ismaël. Il prit pour femme (’ishshah), outre les femmes (’ishshah) qu’il avait, Mahalath, fille d’Ismaël, fils d’Abraham, et sœur de Nebajoth.

Genèse 29.21
Ensuite Jacob dit à Laban : Donne -moi ma femme (’ishshah), car mon temps est accompli : et j’irai vers elle.

Genèse 29.28
Jacob fit ainsi, et il acheva la semaine avec Léa ; puis Laban lui donna pour femme (’ishshah) Rachel, sa fille.

Genèse 30.4
Et elle lui donna pour femme (’ishshah) Bilha, sa servante ; et Jacob alla vers elle.

Genèse 30.9
Léa voyant qu’elle avait cessé d’enfanter , prit Zilpa, sa servante, et la donna pour femme (’ishshah) à Jacob.

Genèse 30.26
Donne -moi mes femmes (’ishshah) et mes enfants, pour lesquels je t’ai servi , et je m’en irai ; car tu sais quel service j’ai fait pour toi.

Genèse 31.17
Jacob se leva , et il fit monter ses enfants et ses femmes (’ishshah) sur les chameaux.

Genèse 31.35
Elle dit à son père : Que mon seigneur ne se fâche point, si je ne puis me lever devant toi, car j’ai ce qui est ordinaire aux femmes (’ishshah). Il chercha , et ne trouva point les théraphim.

Genèse 31.50
Si tu maltraites mes filles, et si tu prends encore d’autres femmes (’ishshah), ce n’est pas un homme qui sera avec nous, prends-y garde , c’est Dieu qui sera témoin entre moi et toi.

Genèse 32.22
Il se leva la même nuit, prit ses deux femmes (’ishshah), ses deux servantes, et ses onze enfants, et passa le gué de Jabbok.

Genèse 33.5
Esaü, levant les yeux, vit les femmes (’ishshah) et les enfants, et il dit : Qui sont ceux que tu as là ? Et Jacob répondit : Ce sont les enfants que Dieu a accordés à ton serviteur.

Genèse 34.4
Et Sichem dit à Hamor, son père : Donne -moi cette jeune fille pour femme (’ishshah).

Genèse 34.8
Hamor leur adressa ainsi la parole : Le cœur de Sichem, mon fils, s’est attaché à votre fille ; donnez -la-lui pour femme (’ishshah), je vous prie.

Genèse 34.12
Exigez de moi une forte dot et beaucoup de présents, et je donnerai ce que vous me direz ; mais accordez -moi pour femme (’ishshah) la jeune fille.

Genèse 34.21
Ces hommes sont paisibles à notre égard ; qu’ils restent dans le pays, et qu’ils y trafiquent ; le pays est assez vaste pour eux. Nous prendrons pour femmes (’ishshah) leurs filles, et nous leur donnerons nos filles.

Genèse 34.29
ils emmenèrent comme butin toutes leurs richesses, leurs enfants et leurs femmes (’ishshah), et tout ce qui se trouvait dans les maisons.

Genèse 36.2
Esaü prit ses femmes (’ishshah) parmi les filles de Canaan : Ada, fille d’Elon, le Héthien ; Oholibama, fille d’Ana, fille de Tsibeon, le Hévien ;

Genèse 36.6
Esaü prit ses femmes (’ishshah), ses fils et ses filles, toutes les personnes de sa maison, ses troupeaux, tout son bétail, et tout le bien qu’il avait acquis au pays de Canaan, et il s’en alla dans un autre pays, loin de Jacob, son frère.

Genèse 36.10
Voici les noms des fils d’Esaü : Eliphaz, fils d’Ada, femme (’ishshah) d’Esaü ; Réuel, fils de Basmath, femme (’ishshah) d’Esaü.

Genèse 36.12
Et Thimna était la concubine d’Eliphaz, fils d’Esaü : elle enfanta à Eliphaz Amalek. Ce sont là les fils d’Ada, femme (’ishshah) d’Esaü.

Genèse 36.13
Voici les fils de Réuel : Nahath, Zérach, Schamma et Mizza. Ce sont là les fils de Basmath, femme (’ishshah) d’Esaü.

Genèse 36.14
Voici les fils d’Oholibama, fille d’Ana, fille de Tsibeon, femme (’ishshah) d’Esaü : elle enfanta à Esaü Jéusch, Jaelam et Koré.

Genèse 36.17
Voici les fils de Réuel, fils d’Esaü : le chef Nahath, le chef Zérach, le chef Schamma, le chef Mizza. Ce sont là les chefs issus de Réuel, dans le pays d’Édom. Ce sont là les fils de Basmath, femme (’ishshah) d’Esaü.

Genèse 36.18
Voici les fils d’Oholibama, femme (’ishshah) d’Esaü : le chef Jéusch, le chef Jaelam, le chef Koré. Ce sont là les chefs issus d’Oholibama, fille d’Ana, femme (’ishshah) d’Esaü.

Genèse 36.39
Baal-Hanan, fils d’Acbor, mourut ; et Hadar régna à sa place. Le nom de sa ville était Pau ; et le nom de sa femme (’ishshah) Mehéthabeel, fille de Mathred, fille de Mézahab.

Genèse 37.2
Voici la postérité de Jacob. Joseph, âgé de dix-sept ans, faisait paître le troupeau avec ses frères ; cet enfant était auprès des fils de Bilha et des fils de Zilpa, femmes (’ishshah) de son père. Et Joseph rapportait à leur père leurs mauvais propos.

Genèse 38.6
Juda prit pour Er, son premier-né, une femme (’ishshah) nommée Tamar.

Genèse 38.8
Alors Juda dit à Onan : Va vers la femme (’ishshah) de ton frère, prends-la, comme beau-frère , et suscite une postérité à ton frère.

Genèse 38.9
Onan, sachant que cette postérité ne serait pas à lui, se souillait à terre lorsqu’il allait vers la femme (’ishshah) de son frère, afin de ne pas donner de postérité à son frère.

Genèse 38.12
Les jours s’écoulèrent , et la fille de Schua, femme (’ishshah) de Juda, mourut . Lorsque Juda fut consolé , il monta à Thimna, vers ceux qui tondaient ses brebis, lui et son ami Hira, l’Adullamite.

Genèse 38.14
Alors elle ôta ses habits de veuve, elle se couvrit d’un voile et s’enveloppa , et elle s’assit à l’entrée d’Enaïm, sur le chemin de Thimna ; car elle voyait que Schéla était devenu grand , et qu’elle ne lui était point donnée pour femme (’ishshah).

Genèse 38.20
Juda envoya le chevreau par son ami l’Adullamite, pour retirer le gage des mains de la femme (’ishshah). Mais il ne la trouva point.

Genèse 39.7
Après ces choses, il arriva que la femme (’ishshah) de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit : Couche avec moi !

Genèse 39.8
Il refusa , et dit à la femme (’ishshah) de son maître : Voici, mon maître ne prend avec moi connaissance de rien dans la maison, et il a remis entre mes mains tout ce qui lui appartient.

Genèse 39.9
Il n’est pas plus grand que moi dans cette maison, et il ne m’a rien interdit , excepté toi, parce que tu es sa femme (’ishshah). Comment ferais -je un aussi grand mal et pécherais -je contre Dieu ?

Genèse 39.19
Après avoir entendu les paroles de sa femme (’ishshah), qui lui disait : Voilà ce que m’a fait ton esclave ! le maître de Joseph fut enflammé de colère.

Genèse 41.45
Pharaon appela Joseph du nom de Tsaphnath-Paenéach ; et il lui donna pour femme (’ishshah) Asnath, fille de Poti-Phéra, prêtre d’On. Et Joseph partit pour visiter le pays d’Égypte.

Genèse 44.27
Ton serviteur, notre père, nous a dit : Vous savez que ma femme (’ishshah) m’a enfanté deux fils.

Genèse 45.19
Tu as ordre de leur dire : Faites ceci. Prenez dans le pays d’Égypte des chars pour vos enfants et pour vos femmes (’ishshah) ; amenez votre père, et venez .

Genèse 46.5
Jacob quitta Beer-Schéba ; et les fils d’Israël mirent Jacob, leur père, avec leurs enfants et leurs femmes (’ishshah), sur les chars que Pharaon avait envoyés pour les transporter .

Genèse 46.19
Fils de Rachel, femme (’ishshah) de Jacob : Joseph et Benjamin.

Genèse 46.26
Les personnes qui vinrent avec Jacob en Égypte, et qui étaient issues de lui, étaient au nombre de soixante-six en tout, sans compter les femmes (’ishshah) des fils de Jacob.

Genèse 49.31
Là on a enterré Abraham et Sara, sa femme (’ishshah) ; là on a enterré Isaac et Rebecca, sa femme (’ishshah) ; et là j’ai enterré Léa.