×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Gid`own
Lexique biblique hébreu

Strong numéro : 1439 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
גִּדְעוֹן

Vient de 1438

Mot translittéré Entrée du TWOT

Gid`own

316a

Prononciation phonétique Type de mot

(ghid-ohn’)   

Nom propre masculin

Définition :

Gédéon = "coupant, abattant"

  1. plus jeune fils de Joas, cinquième juge d’Israël qui lutta contreles Madianites
« Gid`own » est traduit dans la Louis Segond 1910 par :

Gédéon 39 ; 39

Concordance biblique du mot hébreu « Gid`own » :

Juges 6.11
Puis vint l’ange de l’Éternel, et il s’assit sous le térébinthe d’Ophra, qui appartenait à Joas, de la famille d’Abiézer. Gédéon 1439, son fils, battait du froment au pressoir, pour le mettre à l’abri de Madian.

Juges 6.13
Gédéon 1439 lui dit : Ah ! mon seigneur, si l’Éternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées ? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent : L’Éternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d’Égypte ? Maintenant l’Éternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian !

Juges 6.19
Gédéon 1439 entra, prépara un chevreau, Et fit avec un épha de farine des pains sans levain. Il mit la chair dans un panier et le jus dans un pot, les lui apporta sous le térébinthe, et les présenta.

Juges 6.22
Gédéon 1439, voyant que c’était l’ange de l’Éternel, 1439 dit : Malheur à moi, Seigneur Éternel ! car j’ai vu l’ange de l’Éternel face à face.

Juges 6.24
Gédéon 1439 bâtit là un autel à l’Éternel, et lui donna pour nom l’Éternel paix : il existe encore aujourd’hui à Ophra, qui appartenait à la famille d’Abiézer.

Juges 6.27
Gédéon 1439 prit dix hommes parmi ses serviteurs, et fit ce que l’Éternel avait dit ; mais, comme il craignait la maison de son père et les gens de la ville, il l’exécuta de nuit, et non de jour.

Juges 6.29
Ils se dirent l’un à l’autre : Qui a fait cela ? Et ils s’informèrent et firent des recherches. On leur dit : C’est Gédéon 1439, fils de Joas, qui a fait cela.

Juges 6.34
Gédéon 1439 fut revêtu de l’esprit de l’Éternel ; il sonna de la trompette, et Abiézer fut convoqué Pour marcher à sa suite.

Juges 6.36
Gédéon 1439 dit  à Dieu : Si tu veux délivrer Israël par ma main, comme tu l’as dit,

Juges 6.39
Gédéon 1439 dit  à Dieu : Que ta colère ne s’enflamme point contre moi, et je ne parlerai plus que cette fois : Je voudrais seulement faire encore une épreuve avec la toison : que la toison seule reste sèche, et que tout le terrain se couvre de rosée.

Juges 7.1
Jerubbaal, qui est Gédéon 1439, et tout le peuple qui était avec lui, se levèrent de bon matin, et campèrent près de la source de Harod. Le camp de Madian était au nord de Gédéon, vers la colline de Moré, dans la vallée.

Juges 7.2
L’Éternel dit à Gédéon 1439: Le peuple que tu as avec toi est trop nombreux pour que je livre Madian entre ses mains ; il pourrait en tirer gloire contre moi, et dire : C’est ma main qui m’a délivré.

Juges 7.4
L’Éternel dit à Gédéon 1439: Le peuple est encore trop nombreux. Fais-les descendre vers l’eau, et là je t’en ferai le triage ; celui dont je te dirai : Que celui-ci aille avec toi, ira avec toi; et celui dont je te dirai : Que celui-ci n’aille pas avec toi, n’ira pas avec toi.

Juges 7.5
Gédéon fit descendre le peuple vers l’eau, et l’Éternel dit à Gédéon 1439: Tous ceux qui laperont l’eau avec la langue comme lape le chien, tu les sépareras de tous ceux qui se mettront à genoux pour boire.

Juges 7.7
Et l’Éternel dit à Gédéon 1439: C’est par les trois cents hommes qui ont lapé, que je vous sauverai et que je livrerai Madian entre tes mains. Que tout le reste du peuple s’en aille chacun chez soi.

Juges 7.13
Gédéon 1439 arriva ; et voici, un homme racontait à son camarade un songe. Il disait : J’ai eu un songe ; et voici, un gâteau de pain d’orge roulait dans le camp de Madian ; il est venu heurter jusqu’à la tente, et elle est tombée ; il l’a retournée sens dessus dessous, et elle a été renversée.

Juges 7.14
Son camarade répondit, et dit : Ce n’est pas autre chose que l’épée de Gédéon 1439, fils de Joas, homme d’Israël ; Dieu a livré entre ses mains Madian et tout le camp.

Juges 7.15
Lorsque Gédéon 1439 eut entendu le récit du songe et son explication, il se prosterna, revint au camp d’Israël, et dit : Levez -vous, car l’Éternel a livré entre vos mains le camp de Madian.

Juges 7.18
et quand je sonnerai de la trompette, moi et tous ceux qui seront avec moi, vous sonnerez aussi de la trompette tout autour du camp, et vous direz : Pour l’Éternel et pour Gédéon 1439!

Juges 7.19
Gédéon 1439 et les cent hommes qui étaient avec lui arrivèrent aux abords du camp au commencement de la veille du milieu, comme on venait de placer les gardes. Ils sonnèrent de la trompette, et brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main.

Juges 7.20
Les trois corps sonnèrent de la trompette, et brisèrent les cruches ; ils saisirent de la main gauche les flambeaux et de la main droite les trompettes pour sonner, et ils s’écrièrent : Epée pour l’Éternel et pour Gédéon 1439!

Juges 7.24
Gédéon 1439 envoya des messagers dans toute la montagne d’Ephraïm, pour dire : Descendez à la rencontre de Madian, et coupez-leur le passage des eaux jusqu’à Beth-Bara et celui du Jourdain. Tous les hommes d’Ephraïm se rassemblèrent et ils s’emparèrent du passage des eaux jusqu’à Beth-Bara et de celui du Jourdain.

Juges 7.25
Ils saisirent deux chefs de Madian, Oreb et Zeeb ; ils tuèrent Oreb au rocher d’Oreb, et ils tuèrent Zeeb au pressoir de Zeeb. Ils poursuivirent Madian, et ils apportèrent les têtes d’Oreb et de Zeeb à Gédéon 1439 de l’autre côté du Jourdain.

Juges 8.4
Gédéon 1439 arriva au Jourdain, et il le passa, lui et les trois cents hommes qui étaient avec lui, fatigués, mais poursuivant toujours.

Juges 8.7
Et Gédéon 1439 dit : Eh bien! lorsque l’Éternel aura livré entre mes mains Zébach et Tsalmunna, je broierai votre chair avec des épines du désert et avec des chardons.

Juges 8.11
Gédéon 1439 monta par le chemin de ceux qui habitent sous les tentes, à l’orient de Nobach et de Jogbeha, et il battit l’armée qui se croyait en sûreté.

Juges 8.13
Gédéon 1439, fils de Joas, revint de la bataille Par la montée de Hérès.

Juges 8.21
Zébach et Tsalmunna dirent : Lève -toi toi-même, et tue -nous! car tel est l’homme, telle est sa force. Et Gédéon 1439 se leva, et tua Zébach et Tsalmunna. Il prit ensuite les croissants qui étaient aux cous de leurs chameaux.

Juges 8.22
Les hommes d’Israël dirent à Gédéon 1439: Domine sur nous, et toi, et ton fils, et le fils de ton fils, car tu nous as délivrés de la main de Madian.

Juges 8.23
Gédéon 1439 leur dit : Je ne dominerai point sur vous, et mes fils ne domineront point sur vous; c’est l’Éternel qui dominera sur vous.

La concordance est limitée aux trentes premiers versets par défaut
Liste complète des versets