×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Baiser
Dictionnaire Biblique Westphal Bost

Le baiser est souvent mentionné dans la Bible. Il est donné, soit sur les lèvres, soit plus fréquemment sur les joues, le cou, les mains, les pieds, les vêtements, etc. ; le geste d’envoyer des baisers est aussi connu (Job 31.27). Le baiser, dans la Bible, sert à exprimer des sentiments très divers, tels que :

  1. l’affection des parents pour les enfants ou des enfants pour les parents (Genèse 27.26 et suivant Genèse 31.28 ; Genèse 31.55 ; Genèse 48.10 Ruth 1.9 ; 1 Rois 19.20, etc).
  2. l’affection entre proches ou entre amis (Genèse 29.13 ; Genèse 33.4 ; Genèse 45.14 et suivant, 1 Samuel 20.41, etc.) ;
  3. des intentions de paix ou de réconciliation entre égaux ou rivaux (2 Samuel 20.9 ; Psaumes 85.11) ;
  4. la condescendance affectueuse de la part d’un supérieur (2 Samuel 15.5 ; 2 Samuel 19.39) ;
  5. le respect, la reconnaissance, la vénération ou la soumission de la part d’un inférieur : (2 Rois 4.27) c’est ce baiser de l’élève au maître que Judas choisit pour désigner Jésus à la troupe (Matthieu 26.49), d’où la locution « baiser de Judas » ;
  6. l’adoration idolâtre et coupable (1 Rois 19.18 ; Job 31.27 ; Osée 13.2, Ostervald, Segond, etc.) ;
  7. l’amour entre personnes de sexe différent (Proverbes 5.20 ; Proverbes 7.13 ; Cantique 1.2 ; Cantique 1.8:1) ;
  8. chez les premiers chrétiens, l’amour fraternel : (Actes 20.37 ; Romains 16.16 ; 1 Corinthiens 16.20 ; 2 Corinthiens 13.12 ; 1 Thessaloniciens 5.26 ; 1 Pierre 5.14) on disait ordinairement « le saint baiser ».

On peut rapprocher des numéros 5, 6 et 8 certaines pratiques actuellement en usage chez les catholiques romains, les orthodoxes d’Orient, les musulmans, etc.


Numérisation : Yves Petrakian