×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Guibha
Dictionnaire Biblique Bost

1°. Ville de la tribu de Benjamin (ou Guibhath-Saül). La première fois qu’elle apparaît dans l’histoire, c’est comme le théâtre d’un grand crime commis dans ses murs, et par ses habitants, sur la personne d’une femme qui tomba morte à la suite de leurs outrages (Juges 19.14). Les chapitres 20 et 21 renferment la guerre des tribus contre Benjamin, qui refusa de punir ses ressortissants, et la presque complète extermination de la tribu tout entière. Le nom de Guibha, qui signifie colline, étant fort répandu, cette ville se distinguait des autres villes du même nom par l’addition du nom de la tribu à laquelle elle appartenait (1 Samuel 13.2 ; 14.16 ; 2 Samuel 23.29). Guibha ne tarda pas à être rebâtie ; mais elle resta toujours un petit bourg. Elle donna le jour à Saül, dont elle prit le nom, et fut la résidence ordinaire de ce premier roi (1 Samuel 10.26 ; 11.4 ; 15.34 ; 23.19 ; 26.1 ; Ésaïe 10.29). Elle était située à 20 ou 30 stades (5 ou 6 km) au nord de Jérusalem, près de Rama.

2°. Ville de Juda (Josué 15.57).

3°. Guibhath de Phinées, dans la montagne d’Éphraïm. Éléazar, fils d’Aaron, y avait son tombeau (Josué 24.33 ; au lieu de coteau il faut lire Guibhath). Quelques-uns la confondent avec la première. D’après Eusèbe, elle était à 12 milles d’Eleuthéropolis, et renfermait le tombeau du prophète Habacuc.