×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Gallion
Dictionnaire Biblique Bost Westphal Calmet

(Actes 18.12-14, 17)

Frère du philosophe L. An. Sénèque, s’appelait d’abord Marcus Annœus Novatus, mais ayant été adopté par la famille du rhéteur L. Junius Gallio, il prit le nom de sa nouvelle famille. Claude César le fit proconsul d’Achaïe, et Néron le maintint dans sa dignité. Son frère lui dédia son traité sur la Colère, lui rendant en même temps ce beau témoignage qu’il était le plus pacifique et le plus doux des hommes. Les Juifs de Corinthe voulurent faire comparaître Paul devant son siège judicial, mais comme l’apôtre ouvrait la bouche pour se défendre, Gallion ayant su qu’il ne s’agissait que d’une question juive, refusa d’entendre la cause, et les laissa s’arranger entre eux. Les Grecs qui étaient présents, irrités contre ces importuns accusateurs, s’emparèrent du principal d’entre eux, Sosthènes, chef de la synagogue, et le frappèrent de coups, sans que Gallion s’en mît en peine. Quelques années après, Gallion partagea la disgrâce de ses frères, et fut mis à mort avec eux par ordre de Néron.