×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Fêtes
Dictionnaire Biblique Bost Westphal

Les Israélites avaient quatre fêtes principales, énumérées en Lévitique 23 : celles de Pâques, de la Pentecôte, des Expiations et des Tabernacles, voir les art, spéciaux. Ces fêtes qui réunissaient tous les Israélites mâles auprès du tabernacle (Exode 23.17), devaient contribuer à resserrer leurs liens, et à vivifier l’amour de la patrie ; mais ce serait une grande erreur de ne voir dans leur institution qu’un but politique ; elles avaient au contraire un caractère essentiellement religieux, comme nous pourrions déjà le conclure en voyant que le nombre 7, symbole de l’alliance, leur servait de base et de régulateur. Il est à remarquer qu’elles se rattachaient à la fois à des faits historiques et aux principales récoltes de l’année, et comme telles elles étaient un hommage rendu par les Israélites au Dieu qui les conservait et les bénissait, tant par les bienfaits de la nature que par les dispensations de sa Providence ; elles devaient être, en conséquence, des temps de reconnaissance et de joie ; de là leur nom général, en hébreu chaggim, qui signifie réjouissances, et la presque synonymie, même en français, des mots de fête et de réjouissances. Chacune de ces fêtes consistait essentiellement en sacrifices dont le rite était exactement prescrit ; certains jours de la fête étaient même comme le sabbat, distingués par une complète cessation des travaux de la vie ordinaire. Aux solennités instituées par Moïse les Juifs ajoutèrent, après l’exil, les fêtes de Purim et de la Dédicace.

Gaal