×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Cilicie
Dictionnaire Biblique Bost Westphal

(Actes 15.23-41 ; 27.5 ; Galates 1.21)

Province sud-est de l’Asie Mineure, séparée de la Syrie par les monts Amanus, mais souvent nommée à côté de cette dernière, avec laquelle elle se trouvait en fréquents rapports de voisinage ; elle était entourée à l’ouest et au nord par le mont Taurus comme d’une ceinture, et communiquait par des déniés avec l’Isaurie, la Pisidie, et la Paphlagonie. La partie orientale de cette province, se composait de plaines fertiles et riches en vignobles ; à l’ouest, au contraire, le terrain était plus montagneux, et les belles chèvres de la Cilicie, déjà distinguées par Aristote, y trouvaient de féconds pâturages. Les premiers habitants de cette contrée furent des Syriens et des Phéniciens, mais au temps d’Alexandre, il s’y établit des colonies grecques et macédoniennes. D’abord sous le joug des Séleucides, la Cilicie passa au pouvoir de l’Arménie, et finit par devenir sous Pompée une province romaine ; mais les habitants des montagnes restèrent toujours indépendants, et ne relevant que de leurs chefs particuliers. Il se trouvait aussi des Juifs établis dans cette contrée (Actes 6.9). La ville principale était Tarse, bien connue comme patrie de Paul.