×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Achazia Dictionnaire Biblique Bôst Westphal

1°. Fils d’Achab, d’abord son associé pendant un an, puis son successeur au trône d’Israël (1 Rois 22.40 ; 2 Rois 1 ; 2 Chroniques 20.35-37), marcha dans l’idolâtrie comme son père et comme sa mère Jézabel, fut malheureux dans une alliance qu’il contracta avec Josaphat pour l’équipement de vaisseaux de commerce, et laissa les Moabites se soustraire à son pouvoir. Il tomba de son palais de Samarie « par le treillis de sa chambre haute », qui donnait à la fois sur la cour intérieure du palais par une trappe, et sur la rue ou sur les parvis extérieurs par la balustrade dont le toit était environné, voir Maison ; comme il était fort malade de sa chute, il envoya consulter Baal-Zébub, dieu de Hékron ; ses serviteurs ne purent remplir leur message et revinrent annoncer à leur maître qu’un prophète les ayant rencontrés leur avait annoncé la mort prochaine et sûre d’Achazia. Le roi, sur la description qui lui en fut faite, reconnut le prophète Élie, et, pensant tuer la prophétie en tuant le prophète, il envoya l’une après l’autre deux compagnies de cinquante hommes au Carmel pour le saisir. Une troisième troupe fut encore envoyée, dont le chef (v. Abdias), au lieu de prendre le ton impérieux qui avait attiré le feu du ciel sur les deux premiers, s’agenouilla devant le prophète et le supplia de le suivre auprès du roi. Élie descendit, alla vers le roi et lui répéta ce qu’il avait déjà dit à ses serviteurs : « Tu ne descendras pas du lit sur lequel tu es monté, mais certainement tu mourras ». Il mourut en effet, suivant la parole du Seigneur, et sans postérité, un an après la mort de son père, (896 avant Jésus-Christ) ; Joram, son frère, lui succéda.

2°. Achazia (2 Rois 8.25 ; 9.29) ou Jehoachaz (2 Chroniques 21.17 ; 22.1), appelé aussi Hazaria (22.6, à moins que ce ne soit une faute de copiste), fils de Joram et d’Hatalie, monta sur le trône à l’âge de 22 ans (885 avant Jésus-Christ), et ne régna qu’un an. Il combattit avec Joram contre les Syriens, et lorsque celui-ci, blessé, eut dû s’enfuir à Jizréhel, Achazia vint lui faire visite. Cependant Jéhu, simple capitaine, que son maître avait laissé au siège de Ramoth de Galaad, ayant été oint roi par Élisée, se souleva, tua Joram et poursuivit Achazia qui, bien que blessé mortellement à la montée de Gur, put encore s’enfuir dans la contrée de Samarie, à Meguiddo, où Jéhu l’ayant découvert le fit mettre à mort. Ses serviteurs l’emmenèrent à Jérusalem, et il fut enseveli avec ses pères (2 Rois 8.25-9.29).