×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Basan
Dictionnaire Biblique Bost Westphal

L’une des plus fertiles contrées du monde, à l’est du Jourdain et de la mer de Tibériade, au nord du Jabbok, au sud du mont Hermon et du Gessur. C’est un pays de collines et de gras pâturages ; entre ses montagnes calcaires sont d’étroites et fertiles vallées, et les cavernes qui s’y trouvent répandues en abondance servent encore de nos jours à loger un grand nombre d’habitants. La contrée de Basan était autrefois célèbre par son bétail, et surtout par ses taureaux et ses béliers ; il est aussi fait souvent mention de ses beaux chênes, qui, maintenant encore, sont l’ornement de ses montagnes. On y comptait, outre les villages, soixante villes fermées. Moïse prit ce territoire sur Og, et le donna à la tribu de Manassé (Nombres 21.33 ; Deutéronome 1.4 ; 3.1 ; 32.14 ; Josué 12.4-5 ; Psaumes 22.12 ; 135.11 ; 136.20 ; Ésaïe 2.13 ; 33.9 ; Ez. 27.6 ; 39.18 ; Amos 4.1 ; Nahum 1.4 ; Zacharie 11.2). Dans les temps postérieurs à l’exil, cette contrée reçut le nom de Batanée, qui ne se trouve, du reste, nulle part dans le Nouveau Testament ; les limites n’en sont pas faciles à déterminer, mais il paraît qu’elles s’étendaient moins au nord que celles du royaume de Basan. De nos jours on l’appelle El-Bottein.