×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Abishaï (récompense de mon père)
Dictionnaire Biblique Bôst

Fils de Tséruia, sœur de David (1 Chroniques 2.16), vaillant guerrier qui fut des premiers à embrasser le parti de son oncle et qui ne cessa jamais de lui être fidèle. Étant entré avec David dans la tente de Saül, il sollicita la permission de tuer le tyran ; mais David n’y voulut point consentir (1 Samuel 26.7-11). Il fit la guerre contre Ish-Bosheth, et poursuivit vigoureusement l’ennemi dans sa fuite (2 Samuel 2.8-24). Dans la guerre contre les Iduméens il tailla en pièces 18000 hommes (1 Chroniques 18.12). Dans la campagne contre les Syriens et les Ammonites, ce fut lui qui engagea le combat avec ces derniers et qui les mit en déroute (2 Samuel 10.10-14), et dans la guerre des Philistins, il tua de sa propre main Jishbi-Benob, géant fameux qui était près de faire tomber David sous ses coups (21.16-17). Une autre fois il attaqua seul un corps de 300 hommes et les détruisit tous jusqu’au dernier (23.18-19 ; 1 Chroniques 11.20-21). Irrité des insolences de Simhi, il l’aurait frappé de son épée si David ne s’y fût opposé (1 Samuel 16.9-11). Enfin il commanda le tiers des troupes qui défirent Absalom (18.2) et fut mis à la tête des soldats de la maison du roi, qui poursuivirent Sébah, fils de Bicri (20.6-7). On ignore l’époque et le genre de sa mort. Sa bravoure et sa force le placèrent dans l’armée de David immédiatement après les trois plus grands guerriers de ce prince. Le premier ordre ou la première liste était composée de Jashobham, Éléazar et Shamma ; Abishaï forma avec Bénaïa et Hazaël la seconde ; on sait que la troisième se composait de trente hommes, du moins d’après les indications de 2 Samueluel 23.23, car dans 1 Chroniques 11, le nombre de ces guerriers est plus considérable, différence qui tient soit à ce que la première de ces listes fut formée au commencement du règne de David, et la seconde à la fin, soit peut-être à ce que la première fut plus tard complétée ensuite de diverses réclamations. Ces catégories de guerriers étaient apparemment des espèces d’ordres honorifiques semblables à ceux de la chevalerie.