×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Barabbas
Dictionnaire Biblique Bost Westphal

Son histoire se trouve en Matthieu 27.16 et Jean 18.40. Brigand fameux qui était avec ses complices en prison à Jérusalem, pour crime de sédition et de meurtre, lorsque notre Seigneur y fut jugé et condamné au supplice de la croix. Le peuple, invité à choisir entre Jésus et Barrabas, à l’un desquels Pilate offrait de faire grâce suivant un usage qui avait prévalu, demanda, à l’instigation des principaux sacrificateurs, que Barrabas fût relâché et Jésus-Christ crucifié.

Cette petite histoire, si effroyable dans sa simplicité, se présente comme une muette condamnation de l’humanité prononcée par elle-même contre elle-même. Barrabas portait, lui aussi, le nom de Jésus, et ce n’est que par un sentiment de convenance charnelle qu’on l’a fait disparaître du texte sacré. Son nom même de Barrabas (Bar-Abba) signifie le Fils du Père, et c’est entre ces deux Jésus, entre ces deux Fils du Père, que le peuple ayant eu à se prononcer, a condamné le juste et relâché l’assassin. Le professeur Tholuck a tiré un grand parti de ce rapprochement, et s’est attaché, dans un de ses sermons académiques, à montrer combien il y a d’hommes, de nos jours encore, qui, au lieu de s’attacher au Jésus Dieu, lui préfèrent un Jésus homme et pécheur comme nous : ce sont les ariens et les sociniens, ceux qui le sont par système, et ceux qui le sont par indifférence.