×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Abihu (mon père lui-même) Dictionnaire Biblique Bôst

Fils d’Aaron le souverain sacrificateur, et d’Élishéba (Exode 6.23), fut consumé avec son frère Nadab par le feu de l’Éternel (la foudre ou une flamme sortie de l’autel ?), parce qu’ils avaient offert l’encens avec du feu pris ailleurs que sur l’autel des holocaustes (4490 av. J.C) ; voir Autel. Cet événement terrible et souvent rappelé (Lévitique 10, 4 ; 16.2 ; Nombres 3.4 ; 26.61 ; 1 Chroniques 24.2), eut lieu peu après la dédicace du tabernacle et la consécration d’Aaron et de ses fils, peu de jours après qu’ils eurent été admis à l’insigne faveur de voir le Dieu d’Israël (Exode 24.9-10). De la défense qui est faite immédiatement après aux sacrificateurs de boire du vin, l’on peut supposer que les deux frères étaient dans un état d’ivresse lorsqu’ils se présentèrent devant l’Éternel pour officier. Quelques commentateurs prétendent qu’il n’y avait au fond rien de très criminel dans la conduite des deux fils d’Aaron, mais qu’ils furent punis avec cette sévérité pour apprendre aux ministres du Seigneur l’exactitude et la fidélité qu’ils doivent mettre dans l’exercice de leurs fonctions. On peut y voir cependant une instruction plus grande encore : c’est un exemple éclatant de la colère divine contre ceux qui prétendent servir Dieu autrement qu’il ne l’a commandé, et qui vont allumer leur encens ailleurs que sur l’autel sur lequel s’est offerte la victime qui sauve les pécheurs et sanctifie leur culte.