×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Tsidkija (justice de l’éternel)
Dictionnaire Biblique Bost

(en grec SÉDÉCIAS)

Fils de Kenaana (1 Rois 22.11 ; 2 Chroniques 18.10), imposteur et chef d’une école de faux prophètes. Le front armé de cornes de fer, symboles d’une puissance extraordinaire (Michée 4.13), il se présenta devant Achab qui le consultait sur la guerre qu’il allait porter en Ramoth de Galaad, et flattant ses désirs, il lui annonça une victoire éclatante, au nom de l’Éternel. Le prophète Michée ayant osé lui répondre par des oracles plus vrais, Tsidkija s’emporta violemment contre lui jusqu’à le frapper ; Michée en appela à l’accomplissement, et annonça à cet imposteur une honte et une fuite prochaine. L’accomplissement de cet oracle ne nous est pas raconté. Tsidkija et les siens paraissent n’avoir pas été compris dans l’exécution des faux prophètes ordonnée par Élie, cette dernière n’ayant porté apparemment que sur les prêtres de Baal (1 Rois 22.6 ; cf. 18.19). Il fallait que l’imposteur jouît à la cour d’Achab d’une bien grande faveur pour avoir osé s’emporter devant le roi, et cette colère qui à elle seule eût suffi pour prouver l’imposture, prouve aussi que la majesté d’Achab était complice des fourberies du faux prophète.