×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Omri
Dictionnaire Biblique Bost Westphal

Sixième roi d’Israël (1 Rois 16.16). Général en chef des armées d’Éla, il assiégeait pour son maître la ville de Guibbethon, lorsqu’il apprit qu’Éla avait été assassiné par Zimri, et qu’à son crime le meurtrier avait ajouté celui de l’usurpation. Zimri n’avait pas pour lui la sanction populaire ; l’armée se pressa autour de Omri, le nomma roi et partit avec lui pour aller assiéger dans Tirtsa, la capitale d’Israël, celui qui lui disputait la couronne. Au bout de huit jours la ville fut prise ; Zimri, plutôt que de se rendre, mit le feu au palais, et périt dans les flammes (929 avant Jésus-Christ). Cependant un parti de mécontents suscita au nouveau roi un second rival dans la personne de Tibni ; les armées étaient à peu près égales, la guerre civile recommença, on se battit pendant quatre ans. Omri finit par triompher, et dès lors il régna en paix sur les dix tribus réunies. Après être demeuré deux ans à Tirtsa, dont le palais royal était détruit, il acheta pour deux talents d’argent la montagne de Samarie, où il bâtit la ville de ce nom, et y transporta le siège de son royaume (l’an 924). Il mourut en 918, après un règne de onze ou douze ans, ayant surpassé en iniquités tous ses prédécesseurs. Il fut le chef de la dynastie qui donna à Israël Achab et Athalie ; il paraît n’avoir pas été dépourvu de talents administratifs et politiques, et travailla, par le mariage de son fils Achab avec une princesse phénicienne, à consolider sa famille sur le trône (voir 2 Rois 8.26 ; 2 Chroniques 22.2 ; Michée 6.16).

Les versets 15, 23 et 29 de 1 Rois 16, offrent quelques difficultés chronologiques ; d’après le verset 15, Zimri, et par conséquent Omri, commence à régner la vingt-septième année d’Asa. Dans la trente et unième année d’Asa, verset 23, Omri a déjà régné six ans, et doit en régner encore six ; enfin, verset 29, Omri meurt et Achab lui succède dans la trente-huitième année du même roi de Juda. Les douze années de Omri sont donc comprises entre la vingt-septième et la trente-huitième d’Asa ; elles doivent ainsi se réduire à onze années et une fraction ; de plus, les deux moitiés du règne de Omri sont marquées par la trente et unième d’Asa, ce qui ferait exactement quatre ans pour la première moitié et sept pour la seconde. Partant de la vingt-septième année d’Asa, et admettant que Omri n’a pas régné douze années pleines, on arrive bien à placer sa mort dans la trente-huitième d’Asa, entre 918 et 919.Quant au détail du verset 23, il marque le commencement de la partie paisible du règne de Omri, sans appuyer sur la parfaite égalité des deux moitiés, la première, comprenant cinq années (27-31), la seconde, six et une fraction (31 ou 32-38).