×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Memphis
Dictionnaire Biblique Bost Westphal

Très ancienne ville de la Basse Égypte, appelée en copte Memphi ou Méphis, en hébreu Moph (Osée 9.6) ou Noph (Ésaïe 19.13 ; Jérémie 46.19). Elle était située dans une étroite vallée, sur la rive gauche du Nil, à six lieues sud de la pointe du Delta ; une forte digue et un large fossé, destinés à la défendre contre les inondations du fleuve, lui servirent aussi de défense militaire. Elle avait déjà des rois au temps d’Abraham, et le nom de Mesr, que lui donnent quelques historiens arabes, peut faire supposer que la terre de Misraïm qu’occupèrent en Égypte Abraham et ses descendants, était le territoire de Memphis. Fondée par Uchoréus, cette ville devint, sous Psammétique, la résidence du maître de l’Égypte et la capitale de tout le pays ; elle s’accrut en même temps que Thèbes s’abaissait. Diodore de Sicile lui donne 150 stades de circuit ; outre le château royal, elle renfermait une foule de magnifiques monuments, le temple de Phtha (Vulcain), la cour d’Apis, etc. Après la prise de Péluse par Cambyse, Psamménite s’avança contre lui avec une nombreuse armée qui fut défaite dans un combat sanglant, et, du temps d’Hérodote, on voyait encore les crânes des Égyptiens, solides et durs, couvrir la terre à côté de ceux des Perses, si mous qu’on les perçait avec facilité. Memphis commença à déchoir quand elle cessa d’être la résidence des rois ; dans la suite, lorsqu’Alexandrie s’éleva, elle perdit encore davantage ; mais elle ne fut démolie, ni par Nebucadnetsar, ni par Cambyse ; le premier se contenta d’en transporter les habitants, le second exerça surtout sa fureur sur les temples, et fit périr le bœuf Apis. Aux jours de Strabon, Memphis s’en allait doucement en ruines ; plusieurs de ses grands bâtiments étaient dégradés, et, bien qu’elle fût encore riche et peuplée, on pouvait prévoir sa fin prochaine. La construction du Caire, dans son voisinage, acheva ce que le temps et la guerre avaient commencé. Aujourd’hui, l’on ne voit plus que de faibles restes de cette grande ville, en sorte qu’on a été longtemps incertain sur le lieu qu’elle avait occupé autrefois. Ce sont les Sarrasins qui l’ont démolie.