Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Comparateur de Bible  /  Luc 1.41

Comparateur biblique Luc 1.41

Louis Segond 1910

Luc 1.41  Dès qu’Élisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit.

Nouvelle Bible Segond

Luc 1.41  Dès qu’Elisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit dans son ventre. Elisabeth fut remplie d’Esprit saint

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 1.41  Dès qu’Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit.

Bible du Semeur

Luc 1.41  Au moment où celle-ci entendit la salutation de Marie, elle sentit son enfant remuer en elle. Elle fut remplie du Saint-Esprit

Bible de Jérusalem

Luc 1.41  Et il advint, dès qu’Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l’enfant tressaillit dans son sein et Elisabeth fut remplie d’Esprit Saint.

Segond 21

Luc 1.41  Dès qu’Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant remua brusquement en elle et elle fut remplie du Saint-Esprit.

Bible Annotée

Luc 1.41  Et il arriva, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, que le petit enfant tressaillit dans son sein ; et Élisabeth fut remplie de l’Esprit-Saint,

John Nelson Darby

Luc 1.41  Et il arriva, comme élisabeth entendait la salutation de Marie, que le petit enfant tressaillit dans son ventre ; et élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint,

David Martin

Luc 1.41  Et il arriva qu’aussitôt qu’Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, le petit enfant tressaillit en son ventre, et Elisabeth fut remplie du Saint-Esprit.

Osterwald

Luc 1.41  Et aussitôt qu’Élisabeth eut entendu la salutation de Marie, le petit enfant tressaillit dans son sein, et Élisabeth fut remplie du Saint-Esprit.

Auguste Crampon

Luc 1.41  Or, dès qu’Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, l’enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit.

Lemaistre de Sacy

Luc 1.41  Aussitôt qu’Élisabeth eut entendu la voix de Marie qui la saluait, son enfant tressaillit dans son sein, et Élisabeth fut remplie du Saint-Esprit.

André Chouraqui

Luc 1.41  Et c’est, quand Èlishèba’ entend la salutation de Miriâm, l’enfant tressaille dans son ventre. Èlishèba’ est remplie par le souffle sacré.