×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Samuel 14.23

1 Samuel 14.23 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Samuel 14.23  L’Éternel délivra Israël ce jour-là, et le combat se prolongea jusqu’au delà de Beth Aven.

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Samuel 14.23  L’Éternel délivra Israël ce jour-là, et le combat se prolongea jusqu’au-delà de Beth-Aven.

Segond 21

1 Samuel 14.23  L’Éternel délivra Israël ce jour-là, et le combat se prolongea plus loin encore que Beth-Aven.

Les autres versions

Bible Annotée

1 Samuel 14.23  Et l’Éternel en ce jour-là délivra Israël, et le combat se poursuivit jusqu’au-delà de Beth-Aven.

John Nelson Darby

1 Samuel 14.23  Et l’Éternel sauva Israël en ce jour-là. Et la bataille s’étendit au delà de Beth-Aven.

David Martin

1 Samuel 14.23  Et ce jour-là l’Éternel délivra Israël, et ils allèrent en combattant jusqu’à Beth-aven.

Ostervald

1 Samuel 14.23  En ce jour-là l’Éternel délivra Israël, et la bataille s’étendit jusqu’au delà de Beth-Aven.

Lausanne

1 Samuel 14.23  Et l’Éternel sauva Israël ce jour-là. Et la bataille dépassa Beth-aven.

Vigouroux

1 Samuel 14.23  En ce jour-là le Seigneur sauva Israël, et le combat se prolongea jusqu’à Béthaven.

Auguste Crampon

1 Samuel 14.23  C’est ainsi que Yahweh délivra Israël ce jour-là. Le combat se poursuivit jusqu’à Beth-Aven.

Lemaistre de Sacy

1 Samuel 14.23  En ce jour-là le Seigneur sauva Israël : on poursuivit les ennemis jusqu’à Beth-aven ;

Zadoc Kahn

1 Samuel 14.23  L’Eternel donna, en cette occurrence, la victoire à Israël; la lutte s’était étendue jusqu’à Beth-Avên.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Samuel 14.23  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Samuel 14.23  וַיֹּ֧ושַׁע יְהוָ֛ה בַּיֹּ֥ום הַה֖וּא אֶת־יִשְׂרָאֵ֑ל וְהַ֨מִּלְחָמָ֔ה עָבְרָ֖ה אֶת־בֵּ֥ית אָֽוֶן׃

La Vulgate

1 Samuel 14.23  et salvavit Dominus in die illa Israhel pugna autem pervenit usque Bethaven