×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Apocalypse 18.19

Apocalypse 18.19 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Apocalypse 18.19  Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient : Malheur ! Malheur ! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Apocalypse 18.19  Ils jetaient de la poussière sur leur tête, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient : Malheur ! malheur ! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite !

Segond 21

Apocalypse 18.19  Ils se jetaient de la poussière sur la tête et ils criaient, dans les pleurs et le deuil : « Malheur ! Malheur ! La grande ville dont la prospérité a enrichi tous ceux qui possèdent des bateaux sur la mer, en une seule heure elle a été dévastée ! »

Les autres versions

Bible du Semeur

Apocalypse 18.19  Ils se jetaient de la poussière sur la tête, ils criaient, pleuraient et se lamentaient : - Malheur ! Malheur ! La grande ville, dont la prospérité avait enrichi tous les armateurs des mers ! En une heure, elle a été réduite à néant !

Traduction œcuménique de la Bible

Apocalypse 18.19  Ils se jetaient de la poussière sur la tête, poussaient des cris de larmes et de deuil en disant :
Malheur ! Malheur !
La grande cité dont l’opulence a enrichi tous ceux qui ont des vaisseaux sur la mer,
il a suffi d’une heure pour qu’elle soit dévastée !

Bible de Jérusalem

Apocalypse 18.19  Et jetant la poussière sur leur tête, ils s’écriaient, pleurant et gémissant : "Hélas, hélas ! Immense cité, dont la vie luxueuse enrichissait tous les patrons des navires de mer, car une heure a suffi pour consommer sa ruine !"

Bible Annotée

Apocalypse 18.19  Ils jetèrent de la poussière sur leurs têtes, et ils criaient en pleurant et en menant deuil, disant : Malheur ! Malheur ! La grande ville dans laquelle tous ceux qui avaient des vaisseaux sur la mer s’étaient enrichis de son opulence ! Car en une seule heure elle a été dévastée !

John Nelson Darby

Apocalypse 18.19  Et ils jetèrent de la poussière sur leurs têtes, et, pleurant et menant deuil, ils s’écriaient, disant : Hélas, hélas ! la grande ville, dans laquelle, par son opulence, tous ceux qui avaient des navires sur la mer étaient devenus riches ! car, en une seule heure, elle a été désolée !

David Martin

Apocalypse 18.19  Ils jetteront de la poussière sur leurs têtes, pleurant, et menant deuil, ils crieront en disant : hélas ! hélas ! la grande Cité, dans laquelle tous ceux qui avaient des navires sur la mer, étaient devenus riches par son opulence ; comment a-t-elle été désolée en un moment ?

Osterwald

Apocalypse 18.19  Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, et pleurant et se lamentant, ils criaient et disaient : Malheur ! malheur ! la grande cité, où tous ceux qui avaient des vaisseaux sur mer s’étaient enrichis par son opulence, en une seule heure a été réduite en désert !

Auguste Crampon

Apocalypse 18.19  Et ils jetaient de la poussière sur leur tête, et ils criaient en pleurant et en se désolant : « Malheur ! Malheur ! La grande ville dont l’opulence a enrichi tous ceux qui avaient des vaisseaux sur la mer, en une heure elle a été réduite en désert ! »

Lemaistre de Sacy

Apocalypse 18.19  Ils se sont couvert la tête de poussière, jetant des cris accompagnés de larmes et de sanglots, et disant : Hélas ! hélas ! cette grande ville, qui a enrichi de son opulence tous ceux qui avaient des vaisseaux en mer, se trouve ruinée en un moment !

André Chouraqui

Apocalypse 18.19  Ils jettent de la poussière sur leur tête ; ils crient, pleurent, s’endeuillent et disent : « Oïe ! Oïe ! la cité, la grande, par qui se sont enrichis tous ceux qui avaient des navires en mer, par son opulence, parce qu’en une heure elle est devenue déserte ! »

Zadoc Kahn

Apocalypse 18.19  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Apocalypse 18.19  καὶ ἔβαλον χοῦν ἐπὶ τὰς κεφαλὰς αὐτῶν καὶ ⸀ἔκραξαν κλαίοντες καὶ ⸀πενθοῦντες λέγοντες· Οὐαὶ οὐαί, ἡ πόλις ἡ μεγάλη, ἐν ᾗ ἐπλούτησαν πάντες οἱ ἔχοντες τὰ πλοῖα ἐν τῇ θαλάσσῃ ἐκ τῆς τιμιότητος αὐτῆς, ὅτι μιᾷ ὥρᾳ ἠρημώθη.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Apocalypse 18.19  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Versions étrangères

New Living Translation

Apocalypse 18.19  And they will throw dust on their heads to show their great sorrow. And they will say, "How terrible, how terrible for the great city! She made us all rich from her great wealth. And now in a single hour it is all gone."