×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Apocalypse 17.11

Apocalypse 17.11 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.

Segond dite « à la Colombe »

Apocalypse 17.11  La bête, qui était et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi ; elle est aussi l’un des sept, et elle s’en va à la perdition.

Nouvelle Bible Segond

Apocalypse 17.11  La bête qui était et qui n’est plus est elle–même un huitième roi ; elle est aussi l’un des sept, et elle s’en va à la perdition.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.

Segond 21

Apocalypse 17.11  Quant à la bête qui existait et qui n’existe plus, elle est elle-même un huitième roi ; elle fait partie des sept et s’en va à la perdition.

Les autres versions

Bible du Semeur

Apocalypse 17.11  Quant à la bête qui était et qui n’est plus, elle est elle-même un huitième roi. Elle est aussi l’un des sept et elle va à la perdition.

Traduction œcuménique de la Bible

Apocalypse 17.11  La bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi.
Elle est du nombre des sept et s’en va à la perdition.

Bible de Jérusalem

Apocalypse 17.11  Quant à la Bête qui était et n’est plus, elle-même fait le huitième, l’un des sept cependant ; il s’en va à sa perte.

Bible Annotée

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même le huitième ; et elle est des sept, et elle s’en va à la perdition.

John Nelson Darby

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était et qui n’est pas, est, elle aussi, un huitième, et elle est d’entre les sept, et elle s’en va à la perdition.

David Martin

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, c’est aussi un huitième [Roi], elle vient des sept, mais elle tend à sa ruine.

Osterwald

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi ; elle vient des sept, et s’en va en perdition.

Auguste Crampon

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était et qui n’est plus, en est elle-même un huitième et elle est des sept, et elle s’en va à la perdition.

Lemaistre de Sacy

Apocalypse 17.11  La bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même huitième ; elle tient des sept, et elle ira à sa perte.

André Chouraqui

Apocalypse 17.11  La bête qui était et n’est plus est elle-même un huitième. Elle fait partie des sept et va à sa ruine.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Apocalypse 17.11  καὶ τὸ θηρίον ὃ ἦν καὶ οὐκ ἔστιν. καὶ ⸀αὐτὸς ὄγδοός ἐστιν καὶ ἐκ τῶν ἑπτά ἐστιν, καὶ εἰς ἀπώλειαν ὑπάγει.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Apocalypse 17.11  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !