×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Apocalypse 17.11

Apocalypse 17.11 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.

Segond dite « à la Colombe »

Apocalypse 17.11  La bête, qui était et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi ; elle est aussi l’un des sept, et elle s’en va à la perdition.

Nouvelle Bible Segond

Apocalypse 17.11  La bête qui était et qui n’est plus est elle–même un huitième roi ; elle est aussi l’un des sept, et elle s’en va à la perdition.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.

Segond 21

Apocalypse 17.11  Quant à la bête qui existait et qui n’existe plus, elle est elle-même un huitième roi ; elle fait partie des sept et s’en va à la perdition.

Les autres versions

Bible du Semeur

Apocalypse 17.11  Quant à la bête qui était et qui n’est plus, elle est elle-même un huitième roi. Elle est aussi l’un des sept et elle va à la perdition.

Traduction œcuménique de la Bible

Apocalypse 17.11  La bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi.
Elle est du nombre des sept et s’en va à la perdition.

Bible de Jérusalem

Apocalypse 17.11  Quant à la Bête qui était et n’est plus, elle-même fait le huitième, l’un des sept cependant ; il s’en va à sa perte.

Bible Annotée

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même le huitième ; et elle est des sept, et elle s’en va à la perdition.

John Nelson Darby

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était et qui n’est pas, est, elle aussi, un huitième, et elle est d’entre les sept, et elle s’en va à la perdition.

David Martin

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, c’est aussi un huitième [Roi], elle vient des sept, mais elle tend à sa ruine.

Osterwald

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi ; elle vient des sept, et s’en va en perdition.

Auguste Crampon

Apocalypse 17.11  Et la bête qui était et qui n’est plus, en est elle-même un huitième et elle est des sept, et elle s’en va à la perdition.

Lemaistre de Sacy

Apocalypse 17.11  La bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même huitième ; elle tient des sept, et elle ira à sa perte.

André Chouraqui

Apocalypse 17.11  La bête qui était et n’est plus est elle-même un huitième. Elle fait partie des sept et va à sa ruine.

Zadoc Kahn

Apocalypse 17.11  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Apocalypse 17.11  καὶ τὸ θηρίον ὃ ἦν καὶ οὐκ ἔστιν. καὶ ⸀αὐτὸς ὄγδοός ἐστιν καὶ ἐκ τῶν ἑπτά ἐστιν, καὶ εἰς ἀπώλειαν ὑπάγει.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Apocalypse 17.11  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Versions étrangères

New Living Translation

Apocalypse 17.11  The scarlet beast that was alive and then died is the eighth king. He is like the other seven, and he, too, will go to his doom.