×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Apocalypse 12.17

Apocalypse 12.17 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Apocalypse 12.17  Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

Segond dite « à la Colombe »

Apocalypse 12.17  Le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au reste de sa descendance, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus.

Nouvelle Bible Segond

Apocalypse 12.17  En colère contre la femme, le dragon s’en alla faire la guerre au reste de sa descendance, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui portent le témoignage de Jésus.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Apocalypse 12.17  Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au reste de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus.

Segond 21

Apocalypse 12.17  Furieux contre la femme, le dragon s’en alla faire la guerre au reste de sa descendance, à ceux qui respectent les commandements de Dieu et qui gardent le témoignage de Jésus.

Les autres versions

Bible du Semeur

Apocalypse 12.17  Alors, furieux contre la femme, le dragon s’en alla faire la guerre au reste de ses enfants, c’est-à-dire à ceux qui obéissent aux commandements de Dieu et qui s’attachent au témoignage rendu par Jésus.

Traduction œcuménique de la Bible

Apocalypse 12.17  Dans sa fureur contre la femme, le dragon porta le combat contre le reste de sa descendance,
ceux qui observent les commandements de Dieu et gardent le témoignage de Jésus.

Bible de Jérusalem

Apocalypse 12.17  Alors, furieux contre la Femme, le Dragon s’en alla guerroyer contre le reste de ses enfants, ceux qui gardent les commandements de Dieu et possèdent le témoignage de Jésus.

Bible Annotée

Apocalypse 12.17  Et le dragon fut transporté de fureur contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au reste de ses enfants, qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

John Nelson Darby

Apocalypse 12.17  Et le dragon fut irrité contre la femme, et s’en alla faire la guerre contre le résidu de la semence de la femme, ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

David Martin

Apocalypse 12.17  Alors le dragon fut irrité contre la femme, et s’en alla faire la guerre contre les autres qui sont de la semence de la femme, qui gardent les commandements de Dieu, et qui ont le témoignage de Jésus-Christ.

Osterwald

Apocalypse 12.17  Le dragon s’irrita contre la femme, et s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, qui gardent les commandements de Dieu, et qui ont le témoignage de Jésus-Christ.

Auguste Crampon

Apocalypse 12.17  Et le dragon fût rempli de fureur contre la femme, et il alla faire la guerre au reste de ses enfants, à ceux qui observent les commandements de Dieu et qui gardent le commandement de Jésus.

Lemaistre de Sacy

Apocalypse 12.17  Le dragon alors irrité contre la femme, alla faire la guerre à ses autres enfants qui gardaient les commandements de Dieu, et qui demeuraient fermes dans la confession de Jésus-Christ.

André Chouraqui

Apocalypse 12.17  Le dragon brûle contre la femme. Il s’en va faire la guerre au reste de sa semence, ceux qui gardent les misvot d’Elohîms et qui ont le témoignage de Iéshoua. ›

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Apocalypse 12.17  καὶ ὠργίσθη ὁ δράκων ἐπὶ τῇ γυναικί, καὶ ἀπῆλθεν ποιῆσαι πόλεμον μετὰ τῶν λοιπῶν τοῦ σπέρματος αὐτῆς, τῶν τηρούντων τὰς ἐντολὰς τοῦ θεοῦ καὶ ἐχόντων τὴν μαρτυρίαν Ἰησοῦ·

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Apocalypse 12.17  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Apocalypse 12.17  Then the dragon became angry at the woman, and he declared war against the rest of her children— all who keep God's commandments and confess that they belong to Jesus.