×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jude 1.9

Jude 1.9 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Cependant l’archange Michel dans la contestation qu’il eut avec le diable touchant le corps de Moïse, n’osa le condamner avec exécration ; mais il se contenta de dire : Que le Seigneur te réprime.
MAREt néanmoins Michel l’Archange, quand il contestait disputant avec le Démon touchant le corps de Moïse, n’osa point prononcer de sentence de malédiction, mais il dit seulement : que le Seigneur te censure fortement !
OSTOr, Michel l’archange, lorsqu’il contestait avec le diable touchant le corps de Moïse, n’osa pas porter de sentence de malédiction ; mais il dit : Que le Seigneur te reprenne.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRLorsque Michel l’archange, discutant jadis avec le diable, lui disputait le corps de Moïse, il n’osa pas porter contre lui un jugement calomniateur, mais il dit : « Que le Seigneur te réprimande ! »
LAUOr, Michel l’archange, lorsque, contestant avec le Diable (le Calomniateur), il s’entretenait au sujet du corps de Moïse, n’osa pas porter un jugement injurieux{Ou de blasphème.} mais dit : Que le Seigneur te réprimande ;
OLTL’archange Michel, au contraire, quand il contestait avec. le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas lancer contre lui une parole injurieuse, il lui dit seulement: «Que le Seigneur te punisse!»
DBYMais Michel l’archange, quand, discutant avec le diable, il contestait touchant le corps de Moïse, n’osa pas proférer de jugement injurieux contre lui ; mais il dit : Que le Seigneur te censure !
STAOr, même l’archange Michel, quand il discutait avec le Diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas l’insulter, en prononçant son jugement, il lui dit seulement : Que le Seigneur te punisse ! »
BANOr Michel l’archange, lorsque, contestant avec le diable, il lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas prononcer contre lui une sentence injurieuse, il dit seulement : Que le Seigneur te réprime !
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGCependant l’archange Michel, lorsqu’il discutait avec le diable, lui disputant le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux ; mais dit : Que le Seigneur te réprime (commande) ![1.9 Voir Zacharie, 3, 2. — Que le Seigneur te commande fortement, qu’il te réprimande avec menaces. C’est le vrai sens du texte. Comparer à Matthieu, 8, 26 ; Marc, 4, 39 ; Luc, 8, 24. Ceci n’est pas rapporté dans l’Ecriture ; saint Jude le savait par la tradition.]
FILCependant l’Archange Michel, lorsqu’il discutait avec le diable, lui disputant le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux; mais dit: Que le Seigneur te réprime!
LSGOr, l’archange Michel, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit : Que le Seigneur te réprime !
SYNOr, l’archange Michel lui-même, lorsqu’il contestait avec le Diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas prononcer contre lui une sentence injurieuse ; il dit seulement : Que le Seigneur te punisse !
CRAL’archange Michel lui-même, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui une sentence d’exécration, mais il se contenta de dire : " Que le Seigneur te punisse ! "
BPCL’archange Michel lui-même, lorsqu’il était en litige avec le diable, lui disputant le corps de Moïse, n’osa porter une accusation injurieuse, mais il dit : Que le Seigneur te réprime.
TRIOr Mikaël, l’archange, lorsqu’il contestait avec le diable et discutait avec lui au sujet du corps de Moïse, n’osa pas proférer de jugement blasphématoire, mais il dit : “Que le Seigneur te réprimande !”
NEGOr, l’archange Michel, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit : Que le Seigneur te réprime !
CHUMikhaél, le messager en chef, quand il contestait le diable et débattait pour le corps de Moshè, n’osa pas porter de jugement blasphématoire, mais il dit : « l’Adôn te rabrouera ! »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPPourtant, quand l’archange Michel s’opposait au diable et lui disputait le corps de Moïse, il n’osa pas pour autant lui lancer des insultes. Il lui dit seulement: "Que le Seigneur te fasse taire!”
S21Or, lorsqu’il discutait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, l’archange Michel n’a pas osé porter de jugement insultant contre lui mais a dit : « Que le Seigneur te punisse ! »
KJFToutefois Michel l’archange, lorsqu’il s’affrontait avec le diable débattant au sujet du corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui d’accusation injurieuse, mais il dit: Que le SEIGNEUR te reprenne.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULcum Michahel archangelus cum diabolo disputans altercaretur de Mosi corpore non est ausus iudicium inferre blasphemiae sed dixit imperet tibi Dominus
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὁ δὲ Μιχαὴλ ὁ ἀρχάγγελος, ὅτε τῷ διαβόλῳ διακρινόμενος διελέγετο περὶ τοῦ Μωϋσέως σώματος, οὐκ ἐτόλμησεν κρίσιν ἐπενεγκεῖν βλασφημίας, ἀλλὰ εἶπεν· Ἐπιτιμήσαι σοι κύριος.