×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Jean 1.5

2 Jean 1.5 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Et je vous prie maintenant, madame, que nous ayons une charité mutuelle les uns pour les autres ; et ce que je vous écris, n’est pas un commandement nouveau, mais le même que nous avons reçu dès le commencement.
MAREt maintenant, ô Dame ! je te prie, non comme t’écrivant un nouveau commandement, mais celui que nous avons eu dès le commencement, que nous ayons de la charité les uns pour les autres.
OSTEt maintenant, dame élue, je te prie, non comme si je t’écrivais un commandement nouveau, mais celui que nous avons eu dès le commencement, c’est que nous nous aimions les uns les autres.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt maintenant je te prie, Kyria (non point comme si je t’adressais un commandement nouveau, mais c’est celui que nous avions dès le commencement), que nous nous aimions les uns les autres.
LAUEt maintenant, je te prie, madame{Ou Kyria.} comme t’écrivant, non pas un commandement nouveau mais celui que nous avons eu dès le commencement, que nous nous aimions les uns les autres.
OLTEh bien! je te le demande, Kyria, — et je ne pense pas t’écrire là un commandement nouveau; c’est le commandement que nous avons reçu dès le commencement, — aimons-nous les uns les autres.
DBYOr maintenant, ô dame, je te prie, non comme t’écrivant un nouveau commandement, mais celui que nous avons eu dès le commencement, que nous nous aimions les uns les autres :
STAEt maintenant, je te demande, Cyria (non comme si je t’écrivais un nouveau commandement, mais celui-là même que nous avons reçu dès le commencement), de nous aimer les uns les autres. Voici en quoi consiste cet amour : marchons selon ses commandements.
BANEt maintenant, je te demande, ô Dame (non comme t’écrivant un commandement nouveau, mais c’est celui que nous avons eu dès le commencement) que nous nous aimions les uns les autres.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGEt maintenant, je te demande, dame, non comme si je t’écrivais un commandement nouveau, mais d’après celui que nous avons reçu dès le commencement, que nous nous aimions les uns les autres.[1.5 Voir Jean, 13, 34 ; 15, 12.]
FILEt maintenant, je te demande, dame, non comme si je t’écrivais un commandement nouveau, mais d’après celui que nous avons reçu dès le commencement, que nous nous aimions les uns les autres.
LSGEt maintenant, ce que je te demande, Kyria, — non comme te prescrivant un commandement nouveau, mais celui que nous avons eu dès le commencement, — c’est que nous nous aimions les uns les autres.
SYNEt maintenant, dame élue, ce que je te demande, non pour te prescrire un commandement nouveau, mais pour te rappeler celui que nous avons reçu dès le commencement, c’est que nous nous aimions les uns les autres.
CRAEt maintenant je te le demande, Kyria, — non comme si je te prescrivais un commandement nouveau ; car c’est celui que nous avons reçu dès le commencement, — aimons-nous les uns les autres.
BPCEt maintenant, je te demande, Dame, non comme t’écrivant un commandement nouveau, mais bien celui que nous avons eu depuis le commencement : que nous nous aimions les uns les autres.
JEREt maintenant, Dame, bien que ce ne soit pas un commandement nouveau que je t’écris mais celui que nous possédons depuis le début, je te le demande, aimons-nous les uns les autres.
TRIEt maintenant, Dame, je t’en prie — et ce n’est pas un commandement nouveau que je t’écris, mais celui que nous avions dès le commencement — aimons-nous les uns les autres.
NEGEt maintenant, ce que je te demande, Kyria – non comme te prescrivant un commandement nouveau, mais celui que nous avons eu dès le commencement – c’est que nous nous aimions les uns les autres.
CHUMaintenant, je te demande, dame, sans t’écrire une nouvelle misva, mais celle que nous avons dès l’entête : nous aimer les uns les autres.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPEt maintenant je t’en prie, Madame - ce n’est pas un commandement nouveau que je te donne, mais celui que nous avons depuis le commencement: aimons-nous les uns les autres.
S21Et maintenant, voici ce que je te demande, chère dame : c’est que nous nous aimions les uns les autres. Ce n’est pas un commandement nouveau que je t’écris, mais celui que nous avons reçu dès le commencement.
KJFEt maintenant, dame, je te supplie, non comme si je t’écrivais un nouveau commandement, mais celui que nous avons eu depuis le commencement, que nous nous aimions l’un l’autre.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULet nunc rogo te domina non tamquam mandatum novum scribens tibi sed quod habuimus ab initio ut diligamus alterutrum
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTκαὶ νῦν ἐρωτῶ σε, κυρία, οὐχ ὡς ἐντολὴν ⸂καινὴν γράφων σοι⸃ ἀλλὰ ἣν εἴχομεν ἀπ’ ἀρχῆς, ἵνα ἀγαπῶμεν ἀλλήλους.