×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Pierre 3.16

2 Pierre 3.16 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC comme il fait aussi en toutes ses lettres, où il parle de ces mêmes choses, dans lesquelles il y a quelques endroits difficiles à entendre, que des hommes ignorants et légers détournent, aussi bien que les autres Écritures, à de mauvais sens pour leur propre ruine.
MARAinsi que dans toutes ses Lettres, il parle de ces points, dans lesquels il y a des choses difficiles à entendre, que les ignorants et les mal-assurés tordent, comme [ils tordent] aussi les autres Ecritures, à leur propre perdition.
OSTEt comme il le fait dans toutes ses épîtres, quand il y parle de ces choses ; parmi lesquelles il en est de difficiles à entendre, que les personnes ignorantes et mal assurées tordent, comme les autres écritures, à leur propre perdition.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRoù il parle de ces choses, et où il se trouve quelques points difficiles à comprendre, que les ignorants et ceux qui ne sont pas affermis pervertissent pour leur propre perdition, comme le reste des écritures.
LAUce qu’il fait dans toutes ses lettres, où il parle de ces choses. Parmi elles il en est de difficiles à comprendre, que les personnes ignorantes et mal affermies tordent, ainsi que les autres Écritures, à leur propre perdition.
OLTcomme il le dit, d’ailleurs, dans toutes les lettres où il aborde ces sujets, qui, en certains points, sont difficiles à entendre, et que des personnes ignorantes et mal affermies tordent pour leur propre ruine, comme elles tordent aussi les autres Écritures.
DBYqu’ il le fait aussi dans toutes ses lettres, où il parle de ces choses, parmi lesquelles il y en a de difficiles à comprendre, que les ignorants et les mal affermis tordent, comme aussi les autres écritures, à leur propre destruction.
STAvous l’a aussi écrit ; il le fait d’ailleurs dans toutes les lettres où il parle de ces sortes de choses, lettres dans lesquelles certains passages sont difficiles à comprendre, dont les ignorants et les esprits mobiles tordent le sens, comme, du reste, les autres Écritures, pour leur propre perdition.
BANcomme aussi il le fait dans toutes les lettres parlant en elles de ces sujets, dans lesquelles il y a des paroles difficiles à comprendre, que les ignorants et ceux qui sont mal affermis tordent, comme les autres Écritures, pour leur propre perdition.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGC’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses ; lettres dans lesquelles il y a certains passages difficiles à comprendre, dont les hommes ignorants et mal affermis (légers) tordent le sens (aussi bien que les autres Ecritures), pour leur propre ruine.
FILC’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses; lettres dans lesquelles il y a certains passages difficiles à comprendre, dont les hommes ignorants et mal affermis tordent le sens, pour leur propre ruine.
LSGC’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres écritures, pour leur propre ruine.
SYNC’est ce qu’il fait dans toutes les lettres où il parle de ces choses, et où se trouvent des passages difficiles à comprendre, dont les esprits ignorants et mal affermis tordent le sens, comme ils le font à l’égard des autres Écritures, pour leur propre perdition.
CRAC’est ce qu’il fait dans toutes les lettres où il aborde ces sujets ; il s’y rencontre des passages difficiles à entendre, et que des personnes ignorantes et mal affermies détournent, comme elles font les autres Écritures, pour leur perdition,
BPCainsi qu’il le dit d’ailleurs dans toutes les lettres où il traite de ces sujets, lettres dans lesquelles il y a des passages difficiles à entendre, que les gens sans instruction et sans stabilité détournent de leur sens, comme ils le font d’ailleurs avec les autres Ecritures, pour leur propre perdition.
JERIl le fait d’ailleurs dans toutes les lettres où il parle de ces questions. Il s’y rencontre des points obscurs, que les gens sans instruction et sans fermeté détournent de leur sens - comme d’ailleurs les autres Écritures - pour leur propre perdition.
TRIC’est ce [qu’il fait] d’ailleurs dans toutes les lettres où il parle de ces sujets. Il y a des choses difficiles à comprendre, que les esprits ignorants et mal affermis distordent — tout comme les autres Écritures — pour leur propre perdition.
NEGC’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.
CHUcomme aussi dans toutes les lettres où il parle de cela. Certains passages en sont difficiles à comprendre ; les non-instruits et les instables les distordent, comme d’ailleurs le reste des Écrits, pour leur propre ruine.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPIl en parle dans toutes ses lettres. Il faut le reconnaître, elles sont parfois difficiles à comprendre et les gens sans instruction ou peu sûrs les comprennent de travers pour leur propre dommage, comme ils font avec les autres Écritures.
S21C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres où il parle de ces choses ; il s’y trouve certes des points difficiles à comprendre, et les personnes ignorantes et mal affermies en tordent le sens, comme elles le font des autres Écritures, pour leur propre ruine.
KJFComme aussi dans toutes ses épîtres, quand il y parle de ces choses; parmi lesquelles il en est de difficiles à comprendre, que les personnes ignorantes et instables déforment, comme elles font aussi les autres écritures, pour leur propre destruction.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULsicut et in omnibus epistulis loquens in eis de his in quibus sunt quaedam difficilia intellectu quae indocti et instabiles depravant sicut et ceteras scripturas ad suam ipsorum perditionem
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὡς καὶ ἐν πάσαις ⸀ταῖς ἐπιστολαῖς λαλῶν ἐν αὐταῖς περὶ τούτων, ἐν ⸀αἷς ἐστιν δυσνόητά τινα, ἃ οἱ ἀμαθεῖς καὶ ἀστήρικτοι στρεβλοῦσιν ὡς καὶ τὰς λοιπὰς γραφὰς πρὸς τὴν ἰδίαν αὐτῶν ἀπώλειαν.