×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Pierre 3.7

1 Pierre 3.7 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Et vous de même, maris, vivez sagement avec vos femmes, les traitant avec honneur et avec discrétion, comme le sexe le plus faible, et considérant qu’elles sont avec vous heritières de la grâce qui donne la vie ; afin qu’il ne se trouve en vous aucun empêchement à la prière.
MARVous maris aussi, comportez-vous discrètement avec elles, comme avec un vaisseau plus fragile, [c’est-à-dire], féminin, leur portant du respect, comme ceux qui êtes aussi avec elles héritiers de la grâce de vie, afin que vos prières ne soient point interrompues.
OSTMaris, de même, conduisez-vous avec sagesse envers vos femmes, comme envers un être plus faible, en lui rendant honneur, puisqu’elles hériteront avec vous de la grâce de la vie ; afin que vos prières ne soient point entravées.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRMaris, de même comportez-vous avec discernement envers le sexe féminin, comme envers une créature plus faible, en lui rendant honneur, comme à qui est aussi héritier avec vous de la grâce de la vie, afin de n’être pas entravés dans vos prières.
LAUMaris, pareillement, cohabitez pour la connaissance comme avec un vase plus faible, le féminin, usant d’égards{Ou aimables.} comme envers des cohéritières de la grâce de la vie, pour que vos prières ne soient pas interrompues.
OLTEt vous de même, maris, comportez-vous sagement avec vos femmes, comme avec un sexe faible. Traitez-les avec honneur, comme héritant aussi avec vous la grâce de la vie, pour que rien ne vienne vous empêcher, les uns et les autres, de prier.
DBYPareillement, vous, maris, demeurez avec elles selon la connaissance, comme avec un vase plus faible, c’est-à-dire féminin, leur portant honneur comme étant aussi ensemble héritiers de la grâce de la vie, pour que vos prières ne soient pas interrompues.
STAEt vous, maris, de votre côté, traitez vos femmes comme un être plus éclairé doit traiter un être plus faible ; ayez pour elles des égards comme pour des cohéritières de la grâce de vie, afin que vos prières ne soient pas troublées.
BANVous, maris, de même, conduisez-vous avec prudence envers vos femmes, comme envers un sexe plus faible, ayant des égards pour elles, puisqu’elles doivent hériter avec vous la grâce de la vie ; afin que rien ne fasse obstacle à vos prières.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGVous de même, maris, montrez de la sagesse dans vos relations avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible, les traitant avec honneur puisqu’elles sont, aussi bien que vous, héritières de la grâce de la vie, afin que vos prières ne soient pas empêchées.[3.7 Voir 1 Corinthiens, 7, 3. — Sagement ; littéralement, selon la science. Les écrivains sacrés emploient souvent le mot science pour sagesse, prudence.]
FILVous de même, maris, montrez de la sagesse dans vos relations avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible, les traitant avec honneur puisqu’elles sont, aussi bien que vous, héritières de la grâce de la vie, afin que vos prières ne soient point empêchées.
LSGMaris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible ; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu’il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAVous de votre côté, maris, conduisez-vous avec sagesse à l’égard de vos femmes, comme avec des êtres plus faibles, les traitant avec honneur, puisqu’elles sont avec vous héritières de la grâce qui donne la vie ; afin que rien n’arrête vos prières.
BPCVous de même, les maris, vivez selon la sagesse la vie commune avec vos femmes, êtres plus faibles, les traitant avec honneur, puisqu’aussi bien elles sont avec vous cohéritières de la grâce de la Vie : afin que rien ne diminue la force de vos prières.
TRIMaris, pareillement : sachez comprendre, dans la vie commune, que la femme est un être plus faible ; traitez-la avec honneur, puisqu’elle est cohéritière de la grâce de vie. Ainsi rien ne mettra obstacle à vos prières.
NEGMaris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec votre femme, comme avec un sexe plus faible ; honorez-la, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu’il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières.
CHUMaris, de même, vous qui habitez ensemble, connaissez que le féminin est un vase plus fragile, en lui faisant honneur, puisqu’elle est cohéritière du chérissement de vie. Ainsi, rien n’entravera vos prières.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPQue les hommes à leur tour mènent la vie commune de façon responsable. Vos compagnes sont des êtres plus faibles, évitez donc les menaces, sachant que vous partagez ensemble le don de la vie. Autrement vos prières ne seraient pas écoutées.
S21Maris, vivez de même en montrant de la compréhension à votre femme, en tenant compte de sa nature plus délicate ; montrez-lui de l’estime, car elle doit hériter avec vous de la grâce de la vie. Agissez ainsi afin que rien ne fasse obstacle à vos prières.
KJFDe même, vous maris, demeurez avec elles selon la connaissance, portant honneur à la femme, comme le vaisseau le plus faible, et comme étant héritiers ensemble de la grâce de la vie; afin que vos prières ne soient pas entravées.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULviri similiter cohabitantes secundum scientiam quasi infirmiori vaso muliebri inpertientes honorem tamquam et coheredibus gratiae vitae uti ne inpediantur orationes vestrae
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTΟἱ ἄνδρες ὁμοίως συνοικοῦντες κατὰ γνῶσιν, ὡς ἀσθενεστέρῳ σκεύει τῷ γυναικείῳ ἀπονέμοντες τιμήν, ὡς καὶ ⸀συγκληρονόμοις χάριτος ζωῆς, εἰς τὸ μὴ ἐγκόπτεσθαι τὰς προσευχὰς ὑμῶν.