×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Pierre 3.21

1 Pierre 3.21 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC figure à laquelle répond maintenant le baptême, qui ne consiste pas à purifier la chair de ses souillures, mais qui, engageant la conscience à se conserver pure pour Dieu, vous sauve par la résurrection de Jésus-Christ ;
MARÀ quoi aussi maintenant répond la figure qui nous sauve, [c’est-à-dire], le Baptême ; non point celui par lequel les ordures de la chair sont nettoyées, mais la promesse faite à Dieu d’une conscience pure, par la résurrection de Jésus-Christ ;
OSTEt l’image correspondante, le baptême (lequel n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience devant Dieu) nous sauve maintenant par la résurrection de Jésus-Christ ;
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRce symbole qui vous sauve aussi maintenant dans le baptême (lequel n’est pas un nettoiement des souillures de la chair, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu), grâce à la résurrection de Jésus-Christ
LAUCorrespondant à cela, le baptême nous sauve{Ou par laquelle le baptême antitype nous sauve.} maintenant nous aussi, non le nettoiement de la saleté de la chair, mais l’interrogation d’une bonne conscience envers Dieu, par le moyen du relèvement de Jésus-Christ,
OLTCette eau, dont le baptême est l’image — non ce baptême qui ôte les souillures du corps, mais celui qui est l’aspiration d’une bonne conscience vers Dieu — nous sauve maintenant, nous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ,
DBYor cet antitype vous sauve aussi maintenant, c’est-à-dire le baptême, non le dépouillement de la saleté de la chair, mais la demande à Dieu d’une bonne conscience, par la résurrection de Jésus Christ,
STAor cette eau vous sauve, vous aussi, sous la forme du baptême, qui en est l’image correspondante (je n’entends pas par baptême une simple ablution débarrassant le corps de ses souillures, mais l’alliance qu’une bonne conscience fait avec Dieu) ; ce baptême-là vous sauve par la résurrection de Jésus-Christ,
BANc’était une figure dont l’accomplissement, le baptême, vous sauve aussi maintenant ; non le baptême qui consiste dans le dépouillement des souillures de la chair, mais celui qui est la demande adressée à Dieu d’une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Christ ;
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGFigure (à laquelle ?) correspond le baptême, qui vous sauve maintenant, non pas en enlevant les souillures de la chair, mais par l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, grâce à la résurrection de Jésus-Christ,[3.21 Le baptême est semblable au déluge sous le rapport de l’eau employée pour figurer la grâce qui purifie l’âme, et qui, en la purifiant, lui procure le salut. — L’engagement ; littéralement, l’interrogation, mot qui se prend aussi quelque fois pour la promesse que l’on fait, l’engagement que l’on prend à la suite d’une question. Ainsi saint Pierre fait allusion, soit aux questions que l’on adresse à ceux qui se présentent pour recevoir le baptême, s’ils sont bien résolus à renoncer au démon et à embrasser la foi chrétienne, soit aux promesses solennelles que ceux-ci font en réponse à ces questions.]
FILFigure correspond le baptême, qui vous sauve maintenant, non pas en enlevant les souillures de la chair, mais par l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, grâce à la résurrection de Jésus-Christ,
LSGCette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ,
SYNC’était une figure du baptême qui, maintenant, vous sauve, et qui consiste, non dans la purification des souillures du corps, mais dans l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, par la résurrection de Jésus-Christ,
CRAC’est elle qui aujourd’hui vous sauve, vous aussi, par son antitype le baptême, non pas cette ablution qui ôte les souillures du corps, mais celle qui est la demande faite à Dieu d’une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Christ.
BPCEt quant à vous, c’en est l’antitype qui vous sauve maintenant, à savoir le baptême, qui est non pas l’enlèvement des souillures du corps, mais la demande faite à Dieu d’une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Christ,
TRIEt c’est sa réplique qui maintenant vous sauve, vous aussi : le baptême, lequel n’est pas l’enlèvement d’une saleté de la chair, mais la demande à Dieu d’une bonne conscience par la résurrection de Jésus Christ,
NEGCette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ ;
CHUC’est l’antitype de l’immersion qui vous sauve, vous aussi, maintenant ; non pas en ôtant la crasse de la chair, mais en demandant une bonne conscience à Elohîms, par le relèvement de Iéshoua , le messie,
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPVous reconnaissez là le baptême qui maintenant vous sauve. Ce n’est pas le nettoyage d’une impureté corporelle, c’est une façon de demander à Dieu qu’il nous renouvelle grâce à la résurrection de Jésus Christ.
S21C’était une figure : nous aussi maintenant, nous sommes sauvés par un baptême qui ne consiste pas dans la purification d’une impureté physique, mais dans l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu. Il nous sauve à travers la résurrection de Jésus-Christ
KJFA quoi la figure semblable, c’est-à-dire le baptême, nous sauve maintenant (non pas celui qui nous lave de l’impureté de la chair, mais la réponse d’une bonne conscience envers Dieu,) par la résurrection de Jésus Christ;
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULquod et vos nunc similis formae salvos facit baptisma non carnis depositio sordium sed conscientiae bonae interrogatio in Deum per resurrectionem Iesu Christi
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὃ ⸂καὶ ὑμᾶς ἀντίτυπον νῦν⸃ σῴζει βάπτισμα, οὐ σαρκὸς ἀπόθεσις ῥύπου ἀλλὰ συνειδήσεως ἀγαθῆς ἐπερώτημα εἰς θεόν, δι’ ἀναστάσεως Ἰησοῦ Χριστοῦ,