Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Josué 4.18

Josué 4.18 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Et les prêtres qui portaient l’arche de l’alliance du Seigneur étant sortis du fleuve, et ayant commencé à marcher sur la terre sèche, les eaux du Jourdain revinrent dans leur lit, et coulèrent comme auparavant.
MAROr sitôt que les Sacrificateurs, qui portaient l’Arche de l’alliance de l’Éternel, furent montés hors du milieu du Jourdain, et que les Sacrificateurs eurent mis sur le sec les plantes de leurs pieds, les eaux du Jourdain retournèrent en leur lieu, et coulèrent comme auparavant, par dessus tous les rivages.
OSTEt lorsque les sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance de l’Éternel furent montés du milieu du Jourdain, et que la plante des pieds des sacrificateurs se leva pour se poser sur le sec, les eaux du Jourdain retournèrent à leur place, et coulèrent comme auparavant par-dessus toutes ses rives.
CAHEt lorsque les cohenime, porteurs de l’arche de l’alliance de l’Éternel, furent montés du milieu du Iardène, quand les plantes des pieds des cohenime se furent portés vers le sec, les euax du Iardène retournèrent à leur place, et se répandirent comme autrefois sur tous ses bords.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt lorsque les Prêtres, porteurs de l’Arche de l’Alliance de l’Éternel, quittèrent le lit du Jourdain et que la plante de leurs pieds se fut détachée et posa sur la terre ferme, les eaux du Jourdain rentrèrent dans leur lit, et coulèrent comme auparavant par-dessus toutes ses berges.
LAUEt lorsque les sacrificateurs portant l’arche de l’alliance de l’Éternel montèrent du milieu du Jourdain, et que les plantes des pieds des sacrificateurs se levèrent pour se poser sur le sec, il arriva que les eaux du Jourdain retournèrent en leur lieu, et coulèrent comme la veille et l’avant-veille par-dessus toutes ses rives.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt il arriva que comme les sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance de l’Éternel montèrent du milieu du Jourdain, et que les plantes des pieds des sacrificateurs se retirèrent sur le sec, les eaux du Jourdain retournèrent en leur lieu, et coulèrent par-dessus tous ses bords comme auparavant.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt il arriva, lorsque les sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance de l’Éternel remontèrent du milieu du Jourdain, au moment où la plante de leurs pieds fut levée et posée sur le sec, que les eaux du Jourdain retournèrent à leur place, et elles coulèrent comme auparavant par-dessus toutes ses berges.
ZAKOr, lorsque les prêtres, porteurs de l’arche d’alliance de l’Éternel, eurent quitté le fleuve, à peine la plante de leurs pieds avait touché le sol que les eaux du Jourdain reprirent leur niveau et recommencèrent à couler, comme précédemment, à pleins bords.
VIGEt les prêtres qui portaient l’arche d’alliance du Seigneur étant sortis du fleuve et ayant commencé à marcher sur la terre sèche, les eaux du Jourdain revinrent dans leur lit, et coulèrent comme auparavant.
FILEt les prêtres qui portaient l’arche d’alliance du Seigneur étant sortis du fleuve et ayant commencé à marcher sur la terre sèche, les eaux du Jourdain revinrent dans leur lit, et coulèrent comme auparavant.
LSGLorsque les sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance de l’Éternel furent sortis du milieu du Jourdain, et que la plante de leurs pieds se posa sur le sec, les eaux du Jourdain retournèrent à leur place, et se répandirent comme auparavant sur tous ses bords.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRALorsque les prêtres qui portaient l’arche de l’alliance de Yahweh furent sortis du milieu du Jourdain, et que la plante de leur pied se posa sur la terre sèche, les eaux du fleuve retournèrent à leur place et se répandirent comme auparavant par-dessus toutes ses rives.
BPCOr quand les prêtres porteurs de l’Arche de l’Alliance de Yahweh furent montés du milieu du Jourdain, à peine la plante des pieds des prêtres s’était-elle arrachée pour adhérer au sol sec que les eaux du Jourdain revinrent à leur place et affluèrent, comme auparavant, sur toutes leurs rives.
JEROr, lorsque les prêtres portant l’arche de l’alliance de Yahvé remontèrent du milieu du Jourdain, et que la plante de leurs pieds eut touché la terre ferme, les eaux du Jourdain revinrent dans leur lit et se mirent comme avant à couler à pleins bords.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLorsque les sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance de l’Eternel furent sortis du milieu du Jourdain, et que la plante de leurs pieds se posa sur le sec, les eaux du Jourdain retournèrent à leur place, et se répandirent comme auparavant sur tous ses bords.

CHUEt c’est quand les desservants, porteurs du coffre du pacte de IHVH-Adonaï, montent du milieu du Iardèn, la plante des pieds des desservants se détache du sec ; les eaux du Iardèn retournent à leur place ; elles vont, comme hier et avant-hier, sur toutes ses rives.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPOr lorsque les prêtres qui portaient l’Arche de l’Alliance de Yahvé remontèrent du Jourdain, lorsque les prêtres touchèrent de leurs pieds la terre ferme, les eaux du Jourdain revinrent à leur place et débordèrent comme les jours antérieurs sur leurs deux rives.
S21Lorsque les prêtres qui portaient l’arche de l’alliance de l’Éternel furent sortis du milieu du Jourdain et que la plante de leurs pieds se posa sur le sec, l’eau du Jourdain retourna à sa place et inonda toutes ses rives comme avant.
KJFEt lorsque les prêtres qui portaient l’arche de l’alliance de le SEIGNEUR furent montés du milieu du Jourdain, et que la plante des pieds des prêtres se leva pour se poser sur le sec, les eaux du Jourdain retournèrent à leur place, et coulèrent comme auparavant par-dessus toutes ses rives.
LXXκαὶ ἐγένετο ὡς ἐξέβησαν οἱ ἱερεῖς οἱ αἴροντες τὴν κιβωτὸν τῆς διαθήκης κυρίου ἐκ τοῦ Ιορδάνου καὶ ἔθηκαν τοὺς πόδας ἐπὶ τῆς γῆς ὥρμησεν τὸ ὕδωρ τοῦ Ιορδάνου κατὰ χώραν καὶ ἐπορεύετο καθὰ ἐχθὲς καὶ τρίτην ἡμέραν δι’ ὅλης τῆς κρηπῖδος.
VULcumque ascendissent portantes arcam foederis Domini et siccam humum calcare coepissent reversae sunt aquae in alveum suum et fluebant sicut ante consueverant
BHSוַ֠יְהִי כַּעֲלֹ֨ות הַכֹּהֲנִ֜ים נֹשְׂאֵ֨י אֲרֹ֤ון בְּרִית־יְהוָה֙ מִתֹּ֣וךְ הַיַּרְדֵּ֔ן נִתְּק֗וּ כַּפֹּות֙ רַגְלֵ֣י הַכֹּהֲנִ֔ים אֶ֖ל הֶחָרָבָ֑ה וַיָּשֻׁ֤בוּ מֵֽי־הַיַּרְדֵּן֙ לִמְקֹומָ֔ם וַיֵּלְכ֥וּ כִתְמֹול־שִׁלְשֹׁ֖ום עַל־כָּל־גְּדֹותָֽיו׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !